Stéphanie… 01 / 02

Ben Esra telefonda seni boaltmam ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

Stéphanie… 01 / 02Rencontre fortuite…14 juillet. Il fait très chaud, caniculaire même ! Le thermomètre avoisine les 39 degrés a l’abri, dehors il n’y à pas un souffle d’air !Stéphanie, jolie fille de 30 ans, aux cheveux châtains lisses et fins, des yeux noisette ; assez grande, mince, avec une poitrine ni trop grosse, ni trop petite, des petites fesses rebondies et fermes, suffoque dans son appartement. Pour trouver une fraîcheur bienfaisante, elle décide de passer une partie de son après-midi au cinéma. Le multiplex, flambant neuf ( il a ouvert en décembre) est très bien climatisé,pense-t-elle. Stéphanie se dépêche ! Car la première séance débute à 14 heures, et elle n’est pas en avance ! De plus, il lui reste à choisir le film pour commencer son après-midi “ciné”. Son choix se porte sur ” Le dernier loup ” Le synopsis a l’air passionnant ! et le film est long ! Deux bonnes raisons pour Stéphanie qui n’hésite pas et prend son ticket. Elle ne le sait pas encore, mais ce ticket marque le début d’une invraisemblable aventure qu’elle est loin d’imaginer ! Laissons la-raconter…… Quand je rentre dans la salle, il fait noir, le générique du film est lancé, je n’y prête pas attention, trop occupée à tâtons de trouver une place dans cette obscurité. Heureusement à contre-jour de l’écran peu de personnes que je peux gêner sont visibles dans la salle ; je peux les compter sur les doigts d’une seule main ! Pour m’installer, je longe l’allée sur le côté pour m’asseoir sur le premier siège que je trouve “à palpe” au fond et en coin. Le film a commencé. Sur l’écran, une jeune fille seule chez elle sur son canapé !? Tiens ? Rien à voir avec la trame du film ? … Mais… Crotte ! Je me suis trompée de salle ! Je me lève pour en changer quand… mais que fait-elle ?. Elle a démarré son lecteur DVD et un film porno s’amorce sur son téléviseur !. Sur son visage, on peut deviner une excitation naissante…. c’est une bonne actrice, ou elle est vraiment prise par les sensations provoqués par les images de deux lesbiennes, en train de se faire l’amour !. Ces quelques images piquent ma curiosité. En plus, je ressens dans mon bas-ventre ces picotements que je connais trop bien, et mes tétons se dressent !. Tant pis pour ” Le dernier loup ” je le verrai en deuxième séance ! Je reste ici ! De toute façon plus je sortirais tard du complexe, mieux ce sera. A cause de cette canicule, je ne suis pas pressée de retrouver illegal bahis mon appart surchauffé !. … Je reprends ! Notre demoiselle, devant les images salaces de son téléviseur, commence à se caresser. Ses seins, le ventre, les cuisses. … elle remonte sa jupe sur son ventre et commence à se toucher l’entrejambe ! ” Tire sa culotte sur le côté ! Joins son index et son majeur, les met è la bouche pour les mouiller et les rentrent lentement dans son puits d’amour, accompagnant le geste d’un gémissement continu. Son doigtage rythmé sur les images du film la fait haleter. L’enthousiasme qu’elle met à se faire “si bon” me fait chaud ! l’humidité à envahi mon sexe, mon clito et mes tétons deviennent plus durs.Un par un, chemisier, soutien-gorge, jupe, culotte, volent dans la pièce. La voilà nue ! Même si ses nénés sont petits, deux bosses avec des tétons longs, elle est vraiment jolie et bien faite !. Son minou avec sa toison bien entretenu, ses lèvres roses et gonflées par le désir, est magnifique ! Quel joli fruit ! Qu’il doit être bon de venir entre ses jambes ! … La humer ! … La lécher !Une main caresse les seins, l’autre remonte lentement sur sa cuisse pour finir par trouver son sexe. Elle fouille ses belles lèvres, insère ses doigts entre les petites à la recherche de son bouton à plaisir. ” Oh la la ! ” … Elle se masturbe en regardant les deux filles se gouiner sur son écran. ! Son corps se tord de plaisir, sa bouche s’ouvre, comme si elle voulait sucer un gode ou un pénis ! L’excitation des deux lesbiennes à l’écran est à son apogée et produit un effet sur son corps tout entier. De plus en plus excitée, ses mains caressent plus vite, plus fort ! Sa respiration se fait plus courte, ses gémissements plus langoureux et plus puissants. Je vois ses doigts sortir et rentrer dans son ventre avec un bruit de clapotis, elle est très mouillée !! ses mouvements devenus plus rapide la pousse vers la jouissance…. Au cri strident du plaisir, tout son corps explose dans l’orgasme ! Anéantie par son extase sexuelle! Elle s’affale sur le canapé … Si c’est la fin pour la jeune fille du film, ce n’ est que le début pour moi, car avec cette scène la demoiselle a mis le feu dans mon ventre ! En faisant devant moi ,ce que j’aime me faire quand je suis seule. Obnubilée et excitée par la scène ma main s’est égarée sous ma jupe. Avec cette chaleur, je ne porte ni soutif, ni culotte. … et dans ce illegal bahis siteleri cinéma, “chauffée” par les images, je me touche l’entrejambe, oubliant que j’étais dans un lieu public !, sure que dans mon coin sombre je suis à l’abri de regards indiscrets ! … Je sursaute au son de cette voix et paniquée, m’arrête net !. Je lève les yeux. Une femme est assise à ma gauche. Dans le noir, je ne l’avais pas remarquée ; ou bien peut être, était-elle un peu plus loin, et elle s’est rapprochée en voyant ” mon manège ” !. De ce que je pouvais voir, elle était belle, un peu plus jeune que moi, environ 25 ans ; sexy avec ses cheveux noirs mi-longs ; une apparence menue sous sa robe noire très décolletée. Je ne peux détacher mes yeux des deux globes petits mais fermes qui apparaissent dans cette échancrure et des tétons qui pointent sous le tissu ! On dirait la fille à l’écran ! Puis mon regard se porte sur ses jambes, longues, fines et galbées, dont la courte robe qui remonte très haut sur ses cuisses exhibe un triangle sombre. Mais voilà que tout en me souriant, elle me demande d’une voix lascive : Tiens ! Coquine ! … Bien sur que je vois !… Que peut-elle faire d’autre, assise à côté d’une femme qui se masturbe, sinon l’aider à jouir ! Interloquée, et honteuse comme une gamine prise “en faute “, aucun mot ne sort de ma bouche. Puis je ne sais pas ce qui me prend ! D’instinct je pose ma main libre sur sa cuisse. Suis-je devenue folle ! sinon pour le moins inconsciente ! Mais la belle ne devait attendre que cela car je la sens frissonner sous mon contact. Je suis sûre qu’elle est autant excitée que moi par le film ! … et certainement mes activités obscure qu’elle a surprise ! Sans rien me dire de plus, elle se penche sur moi, m’embrasse, et passe sa main gauche sous mon top. Je sens ses doigts sur mes nénés et mes tétons tout durcis par la situation. Une situation qui décuple mon plaisir et me fait mouiller encore plus, ma cyprine s’étale sur le siège. Je réponds à son geste en caressant l’intérieur d’une cuisse, là ou la peau est tendre. Ma main, lentement, remonte tout en haut, pour arriver sur sa fourche. À peine ai-je posé mes doigts sur sa chatte, qu’elle gémit, et écarte son compas pour mieux me laisser la toucher.Ma ravissante voisine ne reste pas inactive, avec une main qui prend la place de la mienne sur mon abricot déjà bien ouvert et trempe. Je la laisse me masturber pendant canlı bahis siteleri que son autre main continue de peloter mes seins et mes tétons, et que sa bouche mange là mienne . , ai-je murmuré. Je réussis toutefois à me concentrer sur la caresse que je lui donne. Mes doigts fouillent son puits a plaisir et taquinent son petit berlingot, pendant que mon autre main s’égare dans son corsage à la recherche de ses gros tétons ! Elle semble foudroyée par mes attouchements…À ses caresses sur moi qui deviennent plus rapides et saccadés, parfois interrompues, à sa respiration, courte, irrégulière ; je sais que je tiens la clé de son paradis.Alors pour essayer d’oublier ces spasmes de plaisir qu’elle me procure et qui monte en moi. Je me concentre sur son bouton d’amour, le force de plus en plus vite, de plus en plus fort.Elle me répond avec des mouvements plus agressifs. À sa manière de me mordiller le lobe de l’oreille, à sa respiration maintenant plus rapide ! à sa façon de me serrer les tétons a m’en faire mal, je sais qu’elle est “foutue” elle va venir !Mais elle veut me faire jouir en même temps qu’elle ! Alors ses doigts s’enfoncent dans les chairs tendres de ma grotte… et me baise ! … car je suis baisée !… ses doigts me baisent ! ils ne me caressent plus !. Je gémis, je lui parle … J’arrive au point de non-retour !La demoiselle, sous mes caresses devient aussi folle que moi ! Sa bouche a remplacé sa main sur mes seins et mordille mes tétons! Sa main libre vient se crisper autour de mon cou m’attire à elle comme s’il elle voulait me donner un signe.C’est le moment ! J’agite mes doigts sur son clito de plus en plus fort et c’est le grand départ pour ma partenaire qui jouis violemment ! Ses expressions vocales sur ma poitrine, conjuguées aux caresses qu’elle me prodiguent, me poussent à mon tour dans l’orgasme !.Mon corps tout entier explose ! Je suis aveuglé par des éclairs de lumière blanche. Tout mon corps est rempli d’un intense plaisir sexuel ! Les spasmes font cambrer ma poitrine avec la tête de mon amante fortuite qui ballotte sur ma poitrine !.Puis un semblant de calme revenu, elle se dégage et s’affale sur son siège. Nous sommes là, anéanties ! Deux femmes comblées savourant leur extase sexuelle dans un coin sombre de cinéma !Une fois remise de nos émois et repris une position décente. Nous remettons un peu d’ordre sur nous et nos coiffures. Puis elle se penche sur moi, prend mon visage dans ses mains et pose un délicat baiser sur ma bouche, en me murmurantElle rigole. Et avec le plus beau sourire du monde, me demande si je veux venir prendre un verre chez elle… Ce que je m’empresse d’accepter avec plaisir !…

Ben Esra telefonda seni boaltmam ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *