Pause boulot avec Vincent..

Ben Esra telefonda seni boţaltmamý ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Athletic

Pause boulot avec Vincent..Il est enfin arrivĂ© ce jour ou j’allais m’offrir Ă  Vincent, un autre homme, mais sous les yeux de mon mari, par vidĂ©o interposĂ©e. Nous Ă©tions excitĂ©s Ă  l’idĂ©e de le rĂ©aliser! Vincent Ă©tant d’accord et complice!J’ai envie de Vincent depuis quelques temps. On s’est rencontrĂ© sur Xhamster. Il m’a demandĂ© en amie un jour, j’ai regardĂ© ces photos, j’ai adorĂ©! On a sympathisĂ© rapidement. Il aime ce que j’aime niveau sexe, beau gosse ce qui ne gâche rien et me trouve très belle!! Ca flatte..Puis on s’est tĂ©lĂ©phonĂ©, souvent… On a fait une cam aussi, bien que je n’aime pas trop ça. Bref, vraiment une très belle queue, l’envie n’en sera que plus grande! Le rdv est enfin donnĂ©, un jour entre midi et deux, chez moi. Je suis juste Ă  cĂ´tĂ© du boulot, plus pratique pour moi de le recevoir, on aura bien plus de temps sinon on y arrivera jamais! Ce qui est souvent mon problème..On arrive enfin Ă  la maison, presque en mĂŞme temps. Et sans gène, comme si on Ă©tait amant depuis longtemps, on s’embrasse Ă  pleine bouche dans le couloir de l’entrĂ©e, pas le temps de le faire entrer! Il est chaud, j’adore! Il me colle sur le mur du couloir, j’ adore sa langue qui s’amuse avec la mienne, je sens que dans mon string, c’est la fĂŞte dĂ©jĂ . Après ce bonjour qui donnait le rythme de ce qui m’attendait, il vint s’assoir sur le canapĂ©. Je sortais du boulot quand il est arrivĂ©, pas eu le temps de me prĂ©parer ou de me changer, juste le temps d’enlever mon manteau et mon pull. Je portais un jean noir, un tee-shirt moulant, des ballerines et un string, rien d’autre dessous. Il faisait chaud chez moi ou c’est le fait qu’il m’avait chauffĂ© toute la matinĂ©e par SMS et MMS..ou les deux! Je lui servis une bière et on discuta. Mon excitation n’Ă©tait absolument pas redescendu mais j’essayais de ne pas le montrer. RatĂ©, ses yeux Ă©taient rivĂ©s sur mes seins, mon tee-shirt laissant apparaitre mes tĂ©tons qui pointaient durs. Son regard m’excitait, sans me toucher, je sentais mon string se mouiller. Il me troublait quand meme un peu! Il dut sentir mon excitation et il Ă©tait très joueur…. Il mit un doigt dans son verre et le passa sur mes lèvres. Instinctivement je me mis a lui sucer le doigt en le regardant droit dans les yeux. Je m’appliquais Ă  faire comme si je lui taillais une pipe…Il s approcha de ma bouche et se remis Ă  m’embrasser Ă  pleine bouche, je senti sa main passer sous mon tee-shirt, caressa mes seins puis, doucement, roula mes tĂ©tons entre ses doigts. Ca me rendait folle, mon corps tremblait, je devenais vraiment trempĂ©e! Je glissais une main vers son pantalon, je sentais une grosse bosse prometteuse. Je me concentra pour ouvrir sa braguette. Pas facile mais j’y suis arrivĂ©e! Je glisse ma main Ă  l’intĂ©rieur, surprise, pas de slip! Je tombe immĂ©diatement sur un beau morceau bien chaud. ExcitĂ©e, et voulant le mettre Ă  l’aise, je sors habilement sa queue et commence de longs vas et viens. Nos baisers deviennent encore plus passionnĂ©s. Au bout d’une ou deux minutes, je me glisse du canapĂ© pour me mettre Ă  genoux entre ses cuisses. Je le masturbe tout en voyant enfin, et en vrai, sa queue bien bandante. Grosse comme je les aime. J’approche ma bouche puis ma langue commence sa visite. Je lèche d’abord ses couilles puis je remonte en lĂ©chant toute sa hampe pour enfin faire le tour de son gland avec ma langue. J’ai du mal Ă  plier sa queue vers le bas, vers moi, tellement il bande. Je remonte donc un peu et avale tout rond son chibre. Je lui taille une pipe sauvage goulument, je suis dĂ©chainĂ©e. Je pousse des gĂ©missements Ă©touffĂ©s mais forts tout en montant et descendant sur sa queue avec ma bouche, j’ai l’impression qu’une main me branle tellement j’ai des sensations. Il me dit:- Oh putain mais c’est que t’es vraiment douĂ©e Lyly, tu pourrais me faire Ă©jaculer en 30 secondes!- Quand je suis excitĂ©e, je peut ĂŞtre une vĂ©ritable salope… ;-)- Bon Ă  savoir ça, ma petite salope. Continue, suce ma bite.Ne tenant plus et tout en astiquant sa bite devenue vraiment bien grosse, je remonte vers lui et je lui dit Ă  l’oreille:- J’ai trop envie de toi et j’ai peu de temps, 1h30 environ. Si on se mettait nu toi et moi et que l’on montait dans ma chambre faire l’amour comme des bĂŞtes?- Avec plaisir ma grande. Mais je ne vais pas te faire l’amour.- Ah bon??- Non, je vais te baiser, dans tous les sens. je vais te fourrer partout ma grosse bite, je sais que t’aimes ca.- Ouiiiiiii, j’adore!!! Allez, fout toi Ă  poil et viens tenir tes promesses…Il ne se fit pas prier, il se mit nu, je matais son sexe tendu tout en me dĂ©shabillant, j’Ă©tais aux anges, j adorais sa queue. Il me dit:- Faut que je te le dise, ta chatte poilue comme ça, je suis vraiment fan. C’est bien trop rare chez les femmes de nos jours. Pourtant c’est si excitant. En plus, tu as un corps de folie!Je pris sa bite tendue en main et on monta dans ma chambre, nus comme des vers, je pouvais sentir son regard sur mon petit cul… J’allumais ma camĂ©ra vidĂ©o que j’avais prĂ©parĂ© la veille, face au lit, pour filmer l’ensemble de la scène du crime! Puis je m’asseyais au bord du lit, avec mon tĂ©lĂ©phone. Vincent Ă©tait Ă  genoux derrière moi. Il m’embrassait le cou, le dos, une main caressant mes seins, mes tĂ©tons, et l’autre visiblement occupĂ©e Ă  se branler, je le sentais contre mon dos! Je voyais la camĂ©ra clignoter rouge, c’est bon, ca filme..Je composais un numĂ©ro de tĂ©lĂ©phone, en facetime (visio si vous prĂ©fĂ©rez…)- Coucou mon amour!!! Ca va?? dis-je- Oui ma chĂ©rie. Je vois que ton casse-croute derrière est dĂ©jĂ  Ă  l’oeuvre! Bonjour Vincent. Ma femme te plaĂ®t?- Bonjour, enchantĂ© de te connaitre. Ta femme est magnifique. On peut se tutoyer?- Bien sĂ»r, tu vas baiser ma femme après tout! (Et ils rirent tous deux..)- Ca ne te gĂŞne pas de nous mater? Tu m’autorise tout? Dis Vincent.- Tu peux, je ne te cache pas que si elle a du plaisir, j’aurai le mien. Et vu l’Ă©tat de ses tĂ©tons, je pense que ca va aller!- Oui mon amour, il m’excite grave, je suis trempĂ©e! Tu as vu sa queue? Dis-je- Montre? Tout..Je descendais le tĂ©lĂ©phone vers ma chatte en Ă©cartant mes jambes. Vincent Ă©carta mes lèvres et se mit Ă  me caresser mon clito. Je gĂ©mis, j’essayais de garder le tĂ©lĂ©phone stable. Puis je passais le tel au dessus de ma tĂŞte, montrant ainsi la queue de Vincent. J’entendis mon homme dire:- Ah oui, quand mĂŞme, pas mal Vincent! Et toi chĂ©rie, tu mouilles dĂ©jĂ  beaucoup, effectivement! Branle lĂ  bien Vincent, ca m’excite et tu vas avoir vite une surprise..Vincent astiqua mon clito de plus en plus vite puis regarda…- Ok, je vois! Trop cool! Elle a un clito Ă©norme, surprenant mais j’adore!- Je te l’avais dit que tu aurais une surprise! Tu peux le branler comme une bite, elle adore ça…Mais je me redressais et alla m’allonger, la tĂŞte sur mon oreiller.- Prends le tĂ©lĂ©phone Vincent et fait tout ce qu’il faut pour que mon mari voit tout. Moi, je veux profiter de ce moment, je veux jouir Ă  fond et profiter de ta grosse bite, partout. illegal bahis Je veux ĂŞtre ta salope devant mon chĂ©ri..- Pas de soucis, tu vas prendre Lyly, je suis chaud patate depuis que tu m’as sucĂ© tout Ă  l’heure, en bas! Vincent vint lĂ©cher mes seins, je vois sa main tenir mon tel pour que mon homme profite. Je vois d’ailleurs sa tĂŞte, ses yeux, il matte mon cochon d’homme.. Je gĂ©mis mais Vincent s’arrĂŞte. Il pose le tel sur la table de nuit, la calant au mieux pour que mon homme voit tout et se remet Ă  me bouffer les seins tout en caressant la toison de ma chatte. Puis il me dit:- J’ai encore envie que tu me suces..Il reprit le tĂ©lĂ©phone et se mit Ă  genoux sur le lit, près de mon oreiller. Sa grosse bite très dure vers moi.- Vas-y, suce moi encore, comme une salope, j’adore ça.J’att**** sa queue avec ma main et l’enfourna dans ma bouche. Tout en lui taillant une pipe, je vis mon homme qui regardait et me disait:- Oooh vas y chĂ©ri, suce le comme tu sais faire, il va adorer. Voir cette grosse queue dans ta bouche, te voir le pomper avec envie, ca m’excite!- Oui mon amour, dis-je en branlant Vincent Ă  fond, ta femme est une salope, je vais le sucer comme si c’Ă©tait toi.Et je me remis au travail. Vincent dit:- Oh putain salope,tu me fais du bien. Vas y, suce mon chibre, fais toi plaisir.Je vis vincent passer le tĂ©lĂ©phone sur sa bite se faisant pomper activement par une bouche gourmande, moi! Et de savoir ça, puis de savoir que la camĂ©ra en face ne perdait rien non plus de tout ça, m’excitait au plus haut point. Je vis le tĂ©lĂ©phone partir, descendre sur mes seins puis sortir de ma vue, trop occupĂ©e Ă  tailler une pipe Ă  Vincent. Je me retenais de jouir, j’Ă©tais si excitĂ©e que c’en Ă©tait incroyable, juste en pompant.. Dingue.. Vincent me dit tout Ă  coup:- Ouvre tes cuisses, Ă©cartes Ă  fond. je veux que ton mec voit combien sa salope de femme a sa chatte poilue trempĂ©e.J’ouvris mes cuisses et entendis mon homme gĂ©mir. Je cessais de sucer, je le branlais. Je regardais mon homme mater ma chatte et dire:- Tu me rends fou avec tes poils trempĂ©s. Tu mouilles comme une folle, je vois ton entre-cuisse luisante de mouille mon ange.- Tu te branles chĂ©ri?- Oui- Montre moi…Il Ă©tait en costume et visiblement en voiture. Il est en dĂ©placement aujourd’hui.. Son pantalon Ă©tait descendu jusqu’aux genoux, sa bite Ă©tait bien dure, il s’astiquait. J’Ă©tais excitĂ©e de savoir que le spectacle, sa femme baisant avec un autre homme en direct, lui plaisait!- Mon chĂ©riiii. j’aimerai tant que tu sois lĂ  aussi, je voudrais avoir ta bite dans mon cul pendant que je suces Vincent.- Moi aussi mon ange.. mais vas-y, suce le encore, fais toi plaisir.Ce que je fis, activement. Vincent me branlait le clito, insinuait des doigts dans mon vagin. Mon mari ne devait rien perdre de cette vue! Tout ça m’excitait totalement et je suçais de plus belle. Je dis:- Regarde chĂ©ri, Vincent s’occupe de ma chatte, il fait ça trop bien, je bande Ă  fond, j’en suis certaine!Et je me remis Ă  sucer Vincent, je pompais cette queue avec aviditĂ©, avec l’envie inconsciente de vider ses couilles et de jouir quand il Ă©jaculera dans ma bouche! Mais mon aviditĂ© Ă©tait de trop car Vincent me fit arrĂŞter en disant:- Pause! Tu vas finir par me faire tout cracher dans ta bouche cochonne. Je vais te bouffer la chatte. Faut que je fourre ma langue dans ces poils, moi.Vincent descendit et se mit entre mes cuisses que j’Ă©cartais au mieux! Il mit le tĂ©lĂ©phone devant ma chatte, montrant Ă  mon homme sa femme ouvrant Ă  fond ses jambes comme une dĂ©vergondĂ©e. Vincent me demanda de m’Ă©carter les lèvres de ma chatte, ce que je fis. Je vis très vite mon clito gonflĂ© et bien dressĂ©! Vincent dit Ă  mon homme.- Regarde le clito de ta femme, il est Ă©norme. Ca ment pas ça, regarde comme il vibre et comme elle mouille quand je le caresse, il est excitĂ©. Vincent massait effectivement mon clito, je ne perdais rien de cette vue, je me sentais mouiller encore plus, excitĂ©e par son doigt mais aussi par le regard voyeur de mon homme. Je poussais des gĂ©missement, des petits: – Oh oui, continue, masturbe moi.Mon mari me dit:- Oooh ma chĂ©rie, tu bandes fort, tu mouilles fort. Je vois tes tĂ©tons super durs et ton visage respirant le dĂ©sir, j’adore!!Je regardai entre mes cuisses, je vis qu’en fait le tĂ©lĂ©phone Ă©tait entre mes cuisses toujours mais dirigĂ© aussi vers mon visage. Je redressais ma tete, pour regarder mon homme et lui dire:- Oh oui mon amour, il me fait du bien avec son doigt, tu as vu comme mon clito est gros? Je prends mon pied et.. oooooooh bĂ©bĂ©, il me lèche! Ta femme se fait bouffer la chatte par un autre homme, c’est si bon!!!Ca t’excites bb?- J’entends le bruit mon amour, surement le bruit de sa langue inondĂ©e par ta mouille, je l’entends laper, c’est ça?Vincent de rĂ©pondre:- Oui, je bouffe sa foune poilue, j’adore, ça me rend fou ses poils et de la sentir prendre son pied c’est excellent! Attend, je pose le tel pour que tu vois l’ensemble.Il pose le tel sur la table de nuit et se remet Ă  l’oeuvre entre mes cuisses. Je tiens sa tĂŞte, ca m’excite encore plus. Je me tortille sous ses coups de langue, je prends mon pied. je regarde le tel, mon homme a les yeux fous. je lui demande de me montrer sa bite. Je vois sa belle queue, il se branle fort, il bande dur, ca m’excite grave! Il dit:- Oooh mon amour, tu es une vraie salope. J’adore te voir te faire bouffer la chatte par un inconnu!- Et attends chĂ©ri, il va baiser ta femme comme une chienne après, j’ai envie de sa queue. Tu voudras qu’il m’encule chĂ©ri, tu aimerais voir ça?- Grave, et tu aimes ça alors s’il veut t’enculer, je veux bien!- Avec plaisir mĂŞme !!! Elle a un de ses culs ta femme que ce serait dommage de pas lui prendre le fion! D’ailleurs je vais le prĂ©parer! Dis Vincent en retournant me lĂ©cher.Je sentis rapidement un doigt pĂ©nĂ©trer doucement mon anus, jusqu’au fond. Puis il me le ramona tout en me lĂ©chant.. Putain j’adore ça! Je dis Ă  mon mari:- Toi aussi tu m’excites chĂ©ri, tu bandes si fort. Quand tu rentreras je m’occuperai de toi, je te ferais la totale, promis!! Bb, ta femme va jouir!!! son doigt me dĂ©fonce le cul avec sa langue sur mon clito! Je vais jouiiiiiiir dans sa bouche chĂ©ri, regarde mon amour!! Ca y est!! Je vais jouiiiiiiiir!!! Ouiiiiiiiiiii !! Avale tout salaud!Une vague Ă©norme me submerge! Je plaque la tĂŞte de Vincent sur ma chatte, Ă  fond, je serres mes cuisses sur son visage et longuement je jouis dans sa bouche en hurlant. Je relâche la pression de mes cuisses, complètement molle la nana.. J’att**** ses cheveux et le tire en arrière en lui disant:- T’es un cochon, un salaud de cochon. Tu m’as faite jouir comme une folle. Tu as le visage inondĂ© tellement j’ai joui! Viens me baiser maintenant, je tiens plus, je veux ta bite partout!- Non, viens me sucer un peu d’abord. Met toi lĂ , Ă  4 pattes devant moi, que ton mari vois ton petit cul et ta chatte trempĂ©e ainsi que ta tĂŞte monter et descendre sur ma bite.En position, je me mets Ă  le sucer, illegal bahis siteleri de plus en plus vite tout en cambrant mes fesses afin que mon mari voit ma chatte trempĂ©e et mon anus bien Ă©cartĂ©. Je l’entends me dire:- Putain tu prends ton pied Ă  le sucer chĂ©ri, je t’entends gĂ©mir mĂŞme le dos tournĂ©! j’adore ton cul, j’aimerai t’enculer lĂ , pendant que lui taille une pipe.- Vous le ferez chĂ©ri, je te le promet. Dis-je- Cesse de parler et suce salope.. dis Vincent, excitĂ© par ma bouche de suceuse affamĂ©e.Et je suce.. je masse ses couilles, je lèche son long et Ă©pais manche, pour l’enfourner Ă  nouveau dans ma bouche. Je pompe cette bite inconnue comme si ma vie en dĂ©pendait!Mon homme nous dit qu’il aimerait me voir sucer, si possible. Ni une ni deux, Vincent, très prĂ©venant, se met Ă  genoux sur mon oreiller. Je m’allonge Ă  plat ventre devant lui, entre ses cuisses musclĂ©es et je le suce avec passion, Ă  nouveau, tout en massant ses grosses couilles. Le tel est sur le cĂ´tĂ© et la camĂ©ra derrière moi. Vincent tiens ma tĂŞte d’une main, le tel dans l’autre, afin que mon homme voit tout. Il impose son rythme, il me baise la bouche en parlant cru genre:- Vas y, suce, t’es une bonne salope. Pompe bien ma bite devant ton mari. Putain, t’es une sacrĂ©e suceuse, et t’aime ça tailler des pipes, ça se voit, jamais vu ça. En plus j’ai vu sur ton p’tit cul et tes longues jambes, ca m’excite encore plus. oooh putain merde, ca vient, Oh ouiii putain je gicle!!! avale tout, tiens ouiiiiiii!!!!!!C’Ă©tait pas prĂ©vu ça!! Mais je suis tellement excitĂ©e Ă  ce moment lĂ  que je jouis aussi dès la première giclĂ©e qui furent suivies par de longues autres saccades de foutre. Je pousse des gĂ©missements Ă©touffĂ©s par sa queue en avalant son sperme. je jouis tellement fort que mes doigts de pied se crispent!Vincent nous dit:- Je suis dĂ©solĂ© Lyly, c’est venu d’un coup sans prĂ©venir! je n’ai rien compris, ca ne m’arrive jamais, en gĂ©nĂ©ral je sais me contrĂ´ler. Je penses que tu suces trop bien tu sais? Non seulement tu es divine, un corps de folie, un clito Ă©norme et des seins qui adorent ĂŞtre bouffer, non seulement tu aimes la baise et surtout te faire enculer mais en plus, si je ne me trompe pas, tu jouis en avalant???!!- Oui, je ne sais pas pourquoi mais dès qu’un mec que je suce gicle dans ma bouche, je jouis. C’est incontrĂ´lable chez moi..- Ne change rien surtout..- On fait comment maintenant? Je voulais tellement que tu me prennes…- Pas grave ça. Suce moi Lyly, encore, et tu vas voir.. Oui, comme ça, vas-y, c’est trop bon. Putain quelle suceuse! oooh c’est si bon!Du coin de l’oeil je vois mon homme qui a repris sa branle.. Huuum, j’adore, ca m’excite Ă  nouveau. Je passe une main sous mon ventre, entre mes cuisses, je m’astique la chatte pour m’exciter encore plus. Au bout de quelques secondes je gĂ©mis Ă  nouveau, en pompant cette bite demi-molle mais agrĂ©able. Et lĂ  Vincent compris..- Oooh mais tu te branles salope. J’adore!!! T’es incroyable!! Vas y, branle ta foune et pompant mon noeud.. ouii comme ça! Continue!J’Ă©carte mes cuisses, encore plus, pour que la camĂ©ra filme bien.. Et comme par magie, sa bite redevint très dure dans ma bouche. J’accĂ©lĂ©rais ma fellation… Putain que j’aime sucer des bites moi! Mais Vincent m’arrĂŞta.- Mets toi sur le dos Lyly. Oui, comme ça. Putain ta femme m’excite avec ses poils! Tu aimes te faire branler le clito avec un gland?En en moins de deux j’att**** sa bite avec une main, j’Ă©carte mes lèvres avec l’autre, mon clito est complètement dressĂ© et je me l’astique comme une folle avec son gland, en le branlant.-Ooooh, salope, c’est bon! Je sens ton gros clito sur mon gland et tes poils qui me caressent, continue, astique nous, c’est bon ça!Je me redressais un peu, je voulais voir ma main astiquant sa grosse queue sur mon clito. Ca me rend folle de mater. Au bout d’un moment, je la dirige entre mes lèvres et je le branle fort Ă  l’entrĂ©e de mon vagin. Je sens son gland tout chaud, avalĂ© par mes lèvres vaginales, je deviens folle:- Baise moi, fourre moi ta queue, enfile moi et baise moi comme une chienne! Je veux ta bite qui me lime ma chatte.Il prit mes mollets en mains me releva les cuisses assez haut! Et lĂ , je senti son pieu me pĂ©nĂ©trer d’un coup! Ses couilles plaquĂ©es contre mes fesses, il ne bougeait plus. J’Ă©tais sous le choc, c’Ă©tait si intense! Il me regarda et me dit:- Tu l’as sens bien? T’aimes prendre de grosses bites hein?- Ouiiii, vas y, lime moi, fais moi jouir stp!Il mit mes mollets sur ses Ă©paules, j’avais le cul complètement relevĂ©, complètement pliĂ©e sur moi-mĂŞme. Il Ă©tait en appui sur ses mains, complètement en moi, j’Ă©tais complètement remplie. Et il s’activa. D’entrĂ©e il me donna de gros coups de queues, très puissants, très virils. Un vrai mâle qui me dĂ©fonçait en disant:- Tiens prends ca salope, je te fourre ma bite bien au fond comme tu le voulais. Ca te va? tu prends ton pied?- Ouiii, continue, ouiiiii c’est ça, je la sens bien!! DĂ©fonce moi encore!! ChĂ©riii, regarde ta femme se faire baiser. Regarde moi en train de me faire dĂ©foncer par sa grosse bite! Tu aimes hein mon amour? Putain je vais jouir encore! Ouiiiiiiiii!!!- Oui, putain que c’est bon de te voir jouir mon amour, je me suis retenu 10 fois de jouir, je veux me branler encore en regardant Vincent te dĂ©monter!- Ouiiii chĂ©riiii c’est si bon!! Aaaaaaaahh !!! Vas y Vincent, encore plus fort, lime moi bien, fourre moi ta queue! Aaaaaaaaah ca y est!!!!! Je jouiiiiiiiiis!!!Ce qui n’arrĂŞtait pas Vincent, dĂ©chainĂ©, il continuait de me dĂ©foncer pendant que je jouissais. Je tenais ses fesses, je sentais la puissance de ses muscles. Je parlais dans son oreille, je l’encourageai Ă  me baiser comme une chienne, qu’il me rendait folle, que j’allais encore jouir, que je sentais sa grosse pine bien dure au fond de mon vagin. J’Ă©tais incontrĂ´lable et lui infatigable. C’est finalement un bien de l’avoir fait Ă©jaculer dans ma bouche! Puis il s’arrĂŞta et me fis mettre sur le cĂ´tĂ©, en chien de fusil, les genoux sur mes seins. Et il reprit sa besogne, sans mĂ©nagement, il me dĂ©fonçait la chatte en me caressant les jambes, jusqu’aux pieds. Je regardais mon homme se branler, j’Ă©tais aux anges! Et encore plus quand je sentis le pouce de Vincent me caresser l’anus puis le pĂ©nĂ©trer. Il l’enfonça complètement. Il l’agitait dedans, au fond. Je sentais vraiment bien ce pouce me trifouiller le cul et sa grosse bite remplir mon vagin tellement il bandait. je vais dĂ©faillir de plaisir…Au bout de quelques mouvements puissants vas et vient, Vincent me dit:- Tu me serres bien la bite comme ça! Bouge pas, je vais t’enculer maintenant, j’en ai trop envie.Sa bite glissa de mon vagin inondĂ© vers ma rondelle. Il tenait ma hanche d’une main et avec l’autre, sa bite qu’il poussait pour forcer l’entrĂ©e. Ce qui est facile avec moi si l’on bande bien. Ce fut vite fait, l’anneau cĂ©da très vite, j’avais son gland dans mon trou du cul. Le pied, une vague de chaleur m’envahit instantanĂ©ment. canlı bahis siteleri Je regardais mon homme qui se masturbait toujours:- Ooooooh, ca y est chĂ©ri, il m’encule, j’ai son gros gland dans mon trou du cul. Putain j’aime!- Je sais mon amour, tu as toujours aimĂ© la sodomie. Laisse toi faire… Vas y Vincent, tu peux y aller franchement, elle a l’habitude!Et Vincent Ă©couta, pour mon plus grand plaisir. Une main sur ma hanche, l’autre sur ma cuisse et le voilĂ  me limant l’anus, doucement mais entièrement. De longs vas et vient. Mon ventre brulait de mille feux.- Vas y Vincent, plus fort, fais moi le cul, te retiens pas, dĂ©fonce le, je veux jouir!!!Il le fit. Le rythme devint puissant, effrĂ©nĂ©, je sentais vraiment qu’elle Ă©tait grosse et dure, la paroi anale presque a exploser. Il tenait ma hanche, me faisant plaquer contre lui quand il s’enfonçait jusqu’aux couilles. Il me dĂ©fonçait le cul littĂ©ralement. Je ne cessais de crier mon plaisir, l’anale me rend toujours folle. Je jouis rapidement et fort, encore une fois, je ne compte plus!! Vincent arrĂŞta et me fit mettre Ă  quatre pattes face Ă  mon homme. Il attrapa mes hanches et m’encula de plus belle, plus fort encore.Entre deux cris, je dis Ă  mon homme:- Putain chĂ©ri il recommence, il m’encule, c’est si bon! Vas-y Vincent, plus fort, dĂ©monte moi le cul!- Oui lyly, ton cul me rend dingue! Ton fion est grave ouvert, j’adore voir ma bite te le dĂ©foncer. Donne moi le tel, faut que je montre ça Ă  ton mec.Je passais le tel tant bien que mal Ă  Vincent. Vincent faisait entrer et sortir complètement sa queue, doucement, pour surement bien montrer Ă  mon homme combien l’anus de sa femme Ă©tait dilatĂ©. J’entendais mon homme s’extasier du spectacle pousser des oooh et des waaaaa. Puis il recommença Ă  me donner de gros coups de queues. Je hurlais Ă  nouveau. Son pubis claquait sur mes fesses, ses grosses couilles frappaient ma chatte.Vincent reposa le tel puis se leva presque. Je vis ses mollets de chaque cĂ´tĂ© de moi. Il me dit:- Faut aussi que la camĂ©ra derrière voit ton petit fion se faire dĂ©foncer. Ca te fera de beaux souvenirs..Il mis ses mains sur mes Ă©paules et il repris son rythme effrĂ©nĂ©! Ses mains tenant fermement mes Ă©paules, me chevauchant comme un fou, sa bite ravageant mon cul! J’imaginais le film que nous regarderons avec mon homme, quand il rentrera ce soir. J’imaginais ce gros chibre me dĂ©foncer l’anus, moi Ă  4 pattes, complètement soumise, hurlant et parlant cru, une vraie salope dĂ©pendante de cette grosse bite qui me lime le trou du cul. Cela dura peut-ĂŞtre 5 ou 10 minutes, je ne sais plus, mais longtemps! Puis il sortit et me mit sur le dos, face Ă  lui, et les fesses sur un oreiller.- Relèves tes jambes et tiens les, me dit il.Je le fis, mes genoux presque sur mes oreilles mais bien Ă©cartĂ©es! Je le regardais dans les yeux en le suppliant de me baiser encore le trou du cul. Je regardais sa queue, luisante, trempĂ©e. Il la tenait en main. Il tapota mon clito avec son gland. Doucement puis fort. Douloureux et bon en mĂŞme temps!! Mais j’adore ça et il l’ignorait. Je criais des ouiiii encore! Il continua de me frapper le clito avec sa bite en disant:- Tiens prend salope, tu aimes te faire fouetter le clito par une grosse queue hein?- Ouiiiiiiii, vas y, encore!!- Soulève ton cul encore plus.A peine m’exĂ©cutais-je, en tenant mes jambes bien hautes, que son gland pointait sur mon anus. Et entra très rapidement dedans, sans aucune difficultĂ©. Je devais ĂŞtre dilatĂ©e du fion bien plus que je ne le pensais! Il m’enculait toujours puissamment tout en me regardant dans les yeux, en tenant mes mollets. Excitant!!! Je me mis Ă  me branler, je n’en pouvais plus.- Oui ,vas y salope, branle toi pendant que je t’emmanche le cul, ouiii comme ça, fais toi jouir, tu vas me faire venir!Je le regarde droit dans les yeux puis son pubis et la base de sa queue me dĂ©fonçant le cul que je voudrais tant voir faire, ma main astiquant mon arrogant clito, ca m’excite grave…Je sentais ses couilles claquer mon cul. Je jouis, fort, une première fois, j’arrose sa queue.. Je jouis une deuxième fois, puis une troisième et ainsi de suite… Bref presque coup sur coup, un truc de fou. Il continuait de m’enculer, plus fort avais je l’impression..- Tu as un cul Ă  bites Lyly, j’ai jamais pu enculer une femme aussi fort de ma vie! Aaaaaaah ca y est, tu vas me faire jouir salope!! Tu le fais exprès hein? Je sens ton anus masser ma bite! Enlève ta main, viiite! – Ce sont les contractions de mes jouissances. Oooooh ouiiiii, vas y dĂ©fonce le, je vais jouir encore!! vas y vide tes couilles!! Je veux voir tes grosses giclĂ©es !je vis mon homme gicler en criant:- Salope, t’en prend plein le cul! J’en reviens pas!!Quels jets!!! Il Ă©tait vraiment excitĂ©! Et ça m’excite encore plus du coup.. Masi son costume est foutu je pense..Vincent se retira de mon cul et tenant sa bite très serrĂ©e en main, il Ă©jacula deux longs traits puissants sur mon pubis poilu. Ca m’excitait!!!! Ces grosses traces blanches sur ma chatte velus! Quelle contraste! Je croyais qu’il avait fini, je voulais jouir encore. Je me remis Ă  astiquer mon clito très vite, comme une dingue. Il sortit d’entre mes cuisses, tenant toujours sa queue serrĂ©e dans sa main et remonta jusqu’Ă  mes seins sur lesquels il vida un long jet de sperme sur mon tĂ©ton. Waaaa j’adore!! Je vais jouir vite, je le sens! Ma main accĂ©lère, je m’astique avec son sperme..Putain que c’est bon! Vincent remonte encore et m’enfourne sa grosse queue dans la bouche que je m’empresse de sucer, ma tĂŞte faisant de rapides vas et vient! Il me dit:- Tiens suce et avale le reste salope, ça va te faire jouir, je le sais.Il tient sa queue hyper serrĂ©e dans sa main, je sais qu’il retient…Puis ne tenant plus, il lâche sa queue et tout part.. j’avale de longues giclĂ©es qui arrivent en saccade sur ma langue, je jouis en mĂŞme temps, Ă©videmment..Quelle pause!!!! Il m’embrasse, j’ai la bouche pleine de son odeur de sperme, j’adore! Vincent s’allonge, vidĂ© et visiblement fatiguĂ©.. Moi aussi. Ma main glisse vers sa bite encore bandante, je le masse dĂ©licatement, je masturbe tendrement cette bite qui m’a tant faite jouir! Je prends le tel, je parle Ă  mon mari qui me complimente, complimente Vincent. Ca me flatte, je voulais tellement que mon homme apprĂ©cie!!! – Je suis heureuse chĂ©rie!! Tellement! Vincent me prend le tel et le dirige vers sa bite:- Regarde, ta femme continue de me faire bander, un truc de fou.Je me tourne vers lui, je tiens d’une main la base de sa queue, tendue comme si je le dĂ©calotais, droite vers le plafond. De l’autre je masse sa bite poisseuse. Je ne le branle pas, ma main glisse dessus tellement elle est lubrifiĂ©e de moi. J’accĂ©lère mes vas et viens, le tel toujours braquĂ© dessus, Vincent gĂ©mit, pousse des oh oui, continue. Et moi j’adore! Je lui dit :- Vas-y, Ă©jacule, donne moi ton foutre encore.Ce qui le fit Ă©jaculer immĂ©diatement!! lol La main pleine de sperme, je fais de gros bisous Ă  mon chĂ©ri en lui disant que j’ai hâte d’ĂŞtre Ă  ce soir! Et on raccrocheRapidement je dois me lever, Ă©teindre la camĂ©ra et me doucher, je dois retourner bosser très vite!! Vincent comprends, on a pris plus de temps qu’on le pensait, il part rapidement..

Ben Esra telefonda seni boţaltmamý ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *