Mes deux soeurs

Ben Esra telefonda seni boaltmam ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Closeup

Mes deux soeursCHAPITRE 1 : JalousieJe vis dans le sud de la France, dans une petite ville agréable, dans la maison familiale.J’ai 20 ans (depuis peu), je m’appelle Franck. Notre petite famille est composée de mes parents, Henri et Agnès, tous les deux 45 ans, et de leur 3 enfants : moi-même, Clémentine, ma sœur aînée (25 ans) et Pauline, la petite dernière de 18 ans. La maison est vaste et construite sur plusieurs niveaux.Au sous-sol, il y a notamment (en plus des pièces de rangement) la cave à vin de mon père, grand amateur de la boisson fétiche de Dyonisos, la « salle de jeux » avec un billard et une buanderie. Le rez-de-chaussée est dédié aux pièces de vie. Une grande cuisine américaine qui donne sur la salle à manger dans laquelle on peut facilement recevoir 20 personnes, un séjour et une bibliothèque.Le premier niveau est pour les parents : leur très grande chambre, le dressing, le bureau de papa, leur salle de bains. Enfin, le deuxième est réservé aux enfants, avec chacun notre chambre, et deux salles de bains ; une pour moi et une plus grande pour les deux filles.Compte tenu de notre faible différence d’âge, je suis beaucoup plus proche de Pauline. On fait pas mal de choses ensemble, on fait du sport, des sorties…et petit à petit nos cercles d’amis respectifs se sont réunis également. Clémentine n’est pas « mise à l’écart » mais étant plus âgée que moi de 5 ans, nous ne partageons pas forcément toujours les mêmes centres d’intérêts.Nous sommes en août, pendant les vacances. Voilà maintenant deux jours que ma sœur aînée à rompu avec son petit copain. En apparence, elle ne semble pas très affectée, mais toute la famille se doute bien que le fait d’avoir trouvé son mec au lit avec un autre mec, déniché sur le net, lui a mis un coup au moral. Avec Pauline, nous n’avons pas de relations amoureuses sérieuses (assez compréhensible vu nos âges) et il est vrai que nous ne mesurons pas combien elle peut être triste.Le dîner se passe néanmoins dans la bonne humeur. Tout le monde est à table – ce qui est relativement rare car mon père travaille dans le négoce et voyage beaucoup – et l’ambiance est à la rigolade.Comme à l’accoutumée, je suis assis entre ma mère et Clémentine, et en face de Pauline. Ma petite sœur est très belle ce soir. Elle est blonde – Clémentine est plutôt rousse -, les cheveux assez courts, de beaux yeux verts, comme toutes les femmes de la famille et elle porte un chemiser blanc sur un petit jean’s moulant qui lui va à ravir. Elle est très mince, assez sportive, avec malgré tout une jolie poitrine – ça aussi c’est un héritage familial – et de belles et longues jambes.Elle ressemble bahis siteleri beaucoup à Clémentine, au niveau du visage, mais notre sœur aînée est plus grande et plus en rondeurs, avec de belles formes féminines. Et la combinaison des yeux verts et de ses longs cheveux roux et bouclés fait souvent sensation.Vers la fin du repas, je propose à Pauline d’aller au ciné pour voir le dernier « blockbuster » américain. Elle accepte volontiers.Donc, le dîner fini, Pauline débarrasse la table :« Allez Franckie… On y va ?Je monte juste me changer et j’arrivePire qu’une gonzesse celui-là !! »En disant cela, elle me fait un clin d’œil et me tape sur les fesses. Aucun sous-entendu ; elle fait ça de temps en temps et à moi également, il m’est déjà arrivé de lui faire la même chose. Uniquement pour plaisanter.Mais à peine cette « marque d’affection » terminée, Clémentine se lève et sans rien dire monte directement dans sa chambre.Tout le monde se regarde, interloqués, mais ne prête pas plus attention à la scène.Vers minuit, nous sommes de retour à la maison. Le film était pas mal, conforme à nos attentes.Après un rapide « bonne nuit », chacun regagne sa chambre pour se coucher.Je suis KO. Un petit tour dans la salle de bains, à poils et au lit.Mais avant que je m’endorme – je dirais même avant que je ne ferme un seul œil – la porte de ma chambre s’ouvre…Dans un premier temps, je n’arrive pas à voir de qui il s’agit. La personne entre et referme la porte.« Qui est-là ? »Pas de réponse. La silhouette s’approche. Grâce à la lumière de la lune, j’aperçois enfin… Clémentine…« Clem… ?Tu aurais préféré que ce soit elle…Pardon ?Je sais que tu la préfères… »En disant cela, elle monte sur le lit et se tient debout sur la couette. Je la vois mieux à présent… Ses cheveux retombent sur ces épaules. Elle porte un t-shirt trop grand, vous savez le genre qui a un col tellement grand que son épaule gauche est dénudée… Elle est belle…ma grande sœur… Je constate cela comme pour la première fois… Sa beauté est éclatante sous cette lumière lunaire…Elle me fixe droit dans les yeux…je ne sais pas quoi dire…Et, doucement, lentement, elle passe ses mains sous le t-shirt et ôte sa petite culotte.« Eh Clem ! Mais qu’est-ce… »Sans dire un mot, elle jette sa culotte sur mon visage et pose son doigt sur ses lèvres, me signifiant ainsi de me taire.J’enlève vite sa lingerie de mon visage, mais je n’ai pu m’empêcher de sentir son odeur intime… Oh mon Dieu… C’est ma sœur…Elle s’avance et vient se positionner debout au-dessus de moi, au niveau de mon entrejambe…Qu’elle est belle… Elle passe ses mains dans ses cheveux… ce qui fait remonter canlı bahis son t-shirt et je découvre le haut de ses belles cuisses… Sa peau est belle, blanche et veloutée…Malgré moi, ma verge se réveille… Merde !!! Je me dégoute presque… Je bande en matant ma sœur !! Mais elle est si belle… son odeur… sa peau…« Clémentine… faut pas….Tu la préfères à moi…mais je vais te montrer… qui est la meilleure »Et là elle s’assoit sur moi… Ses fesses se posent sur mon sexe qui maintenant est dur comme la pierre. Elle le sent forcément…J’ai honte… Mais elle n’est pas gênée…au contraire semble-t-il« Mmmmhhhh….Clem non… qu’est-ce que tu fais ?Tais-toi ! »Bien qu’elle ait murmuré ces derniers mots, le ton autoritaire est évident et ne permet aucune contradiction.« Maintenant tu te tais…petit frère. Et tu me laisses faire… »Elle se couche sur moi et pose ses lèvres sur les miennes… Sa langue s’insinue dans ma bouche…je sens ses seins lourds contre mon torse… Mon Dieu… J’y prends du plaisir !! Très (trop) vite je lui rends son baiser… nos langues s’entremêlent fougueusement… Je m’enivre de son parfum… Oh oui… J’ai envie d’elle… J’ai envie de ma sœur… Comment j’en suis arrivé là…Je pose mes mains sur ses hanches, mais elle se redresse alors, att**** mes mains et me dis tout bas : « Mets tes mains dans ton dos. »Je me contorsionne et je coince mes bras sous mon corps… me voilà comme prisonnier…Elle en profite pour enlever rageusement la couette et découvre alors mon membre gonflé de désir.« Tu me veux…Franck ?Oh Clem… Je ne – juste à ce moment là, elle fait courir sa langue sur ma queue en partant du frein jusqu’à mes bourses – ……Oooohhhh oui…Clem…J’ai envie de toi…Je t’ai dit de ne pas parler… Je vais te faire taire… »Et immédiatement elle pivote et pose sa vulve sur mon visage… Elle est totalement épilée… Son antre est humide, chaude… ma langue se promène sur ses lèvres, je bois à sa source… j’aspire son clito… Elle gémit…« Oh Franck…. Continues p’tit frère… bouffe moi… »Elle appuie plus fort…m’étouffant presque avec son intimité… Elle caresse ma verge… y dépose de légers baisers… pose mon gland turgescent sur sa langue, le met en bouche…. Ohhh oui quel plaisir… Ma sœur est si douée…Je m’applique autant que possible sur sa belle chatte rose… Sa cyprine me coule de partout…. Quel délice. Soudain elle se redresse, enfouissant la moitié de mon visage entre ses cuisses… et je sens tous ces muscles se contracter… Elle m’inonde de sa liqueur sucrée et mord son poing pour étouffer son cri de jouissance…« Je te plais alors…frérot ?Oh Clem… Tu es si bonne…mmmhhhhC’est pas Pauline qui te ferait ça ..hein ?Quoi ?Tu préfères güvenilir bahis Pauline…je le sens bien…mais je vais te montrer »Alors c’était donc ça ? Elle est jalouse de ma relation avec Pauline !!Mais pas le temps de réfléchir que déjà elle s’assoit sur moi… Sa chatte trempée se frotte sur ma bite au garde à vous… Elle lèche son doigt quelques instants puis le glisse dans ma bouche… Avidement, je le suce, le lèche… Et lentement elle s’empale sur mon membre viril…Quelle sensation…proche de l’extase… Elle m’accueille entièrement en elle… Ma superbe sœur Clémentine me fait l’amour plus tendrement que je ne l’ai jamais fait auparavant…Il fait chaud dans la chambre… Je devine sa lourde poitrine qui se balance sous le tissu… Elle est si belle… Ses cheveux, tels les flammes d’un feu divin, dansent devant son visage d’ange… Elle se déhanche doucement… Je sens son sexe enflammé de désir avaler littéralement ma queue…Je suis en train de coucher avec ma propre sœur !! Et j’y prends du plaisir… énormément de plaisir…« Ohhh Clem…. Je veux…Tais-toi, me susurre-t-elle à l’oreille, c’est MOI qui veux… Je veux te faire découvrir le plaisir, te montrer une vraie relation intime entre frère et sœur… Tu es à moi… Pas à elle… »Elle se penche plus sur moi et applique ses seins sur ma bouche… Je les lèche à travers le t-shirt… Ses tétons sont durs et si sensibles qu’elle gémit doucement…« Oh Franck…Oh mon petit frère adoré… Fais-moi jouir… »Elle accélère son mouvement, ma verge sort complètement de son antre puis y disparait entièrement d’un seul coup…« Je veux te sentir au fond de moi… Prends-moi… »Elle se cambre et ma bite entière se retrouve dans Clémentine, bien calée au fond de ma grande sœur…Mes mains et les articulations de mes bras commencent à me faire mal, coincés sous mon corps. Mais le plaisir qu’elle me procure est si intense… si voluptueux…Elle continue son manège, bouge ses hanches autour de mon pieu de chair…Et puis ses gémissements se font plus forts, plus rapides… Il fait si chaud… Nos corps sont en sueur…Elle me regarde droit dans les yeux« Oh mon frère… Tu vois comme je t’aime… Tu es as moi… A moi……………… Dis-le…Je suis entièrement à toi Clem… Ma chérie… Oh oui…. Je ….Je….Oh remplis-moi !!! Ohhh OUIIIIIIIIIIIiiiiiiiiiiiii !!! »Nous jouissons ensemble, nos deux corps comme électrisés, frissonnant à l’unisson du plaisir…Je me vide en elle… Je répands mon sperme chaud et épais dans le ventre de ma sœur…Dans son orgasme, elle se crispe et ses doigts me griffent le torse, quasiment jusqu’au sang…Son corps est encore secoué de spasmes, lorsque, s’allongeant sur moi, elle m’embrasse tendrement…« Oh Franck… Je t’aime…tu sais…Moi aussi je t’aime…ma grande sœur chérie…Mais tu préfères Pauline…Mais non… Je…Chut… Je le sais… Mais maintenant tu m’appartiens… …….Et ensemble, on va s’occuper de notre Pauline chérie… »

Ben Esra telefonda seni boaltmam ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *