Géraldine tome 2-Chapitre 23

Ben Esra telefonda seni boaltmam ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Feet

Géraldine tome 2-Chapitre 23Chapitre 23- BaguéesAider de la préceptrice Hugo était en train décroché Slutty et Géraldine de leur roue, quand les talons aiguilles de Maîtresse Xaviera résonnèrent dans le donjon . Elle était  habillée d’un tailleur de latex noir, ses cheveux noirs de jais tirés en chignon banane, et couvert en partie par un large chapeau de latex, et elle portait une petite pochette assorti a son tailleur à la main, tenant en laisse sa petite panthère tachetée, dont les seins laiteux portaient de lourds grelots identique à celui de son large collier, où était raccordé un large gag-ball jaune enlacé par les lèvres maquillés de noir pailleté de la panthère. Une fois détachée de sa laisse, elle alla immédiatement s’installer sur l’épais canapé de cuir d’où elle pouvait voir les deux Sissies, curieuse de la suite des événements, tout en tortillant son petit postérieur, où se trouvait une longue queue fixé à un maxi plug. Sa Maîtresse était très mécontente de ses deux petites incontinentes, comme elle les avait appelé pendant sa conversation téléphonique avec Ambre ,une heure plus tôt, et elle avait ramené deux bagues « les dents de kali » ainsi que des plugs d’urètre. Kitty était contente de n’avoir jamais eu besoin de connaître ces confortables désagréments, pensa-t-elle en posant sa tête sur ses pattes aux griffes acérées assorties à ses lèvres en appui sur un accoudoir, commençant d’écouter la conversation de sa Maîtresse avec les deux soumises à genoux devant elle, aux yeux baissés et honteux. “ – Hier encore, petites chiennes incontinentes ! Je vous avait prévu une petite bague et un petit blocage en toute simplicité … Vos exploits nocturnes m’ont fait changer d’avis !Voici  « les dents de kali », qui vous rappellera à l’ordre,dés le moindre petit écart et ce petit plug d’urètre ne vous permettra même pas d’uriner sans permission! Après une bonne semaine de ce traitement, je crois que vous saurez vous contrôlez, sinon, vous le garderez encore et encore !” Dit Maîtresse Xaviera en sortant de sa pochette les deux minuscules bagues pourvues de pointes acérées, ainsi que des tiges d’urètre à boule de 5 cm de long muni d’un anneau que l’on pouvait fixé à l’ampallang pour les bloquer, en les leurs montrant en les caressant avec ses longs ongles vernis noir décorés de strass, avec un regard pervers.“ – MMMMMMMPPHHH !!! NANNN ! MMMMMMMPPHHH !!!  ” Couinèrent les deux chiennes soumises, que Ambre venait de finir bâillonner avec des harnais de tête muni de large gag-ball, et qu’elle tirait en arrière pour leurs faire redresser la tête, pour qu’elles puissent ainsi, bien visualiser leur avenir que tenait en main la Directrice, tout en leur murmurant que  les bagues possédaient des pointes de 6 millimètres très acérées .“ – Toi, en première ! Vu que tu es la plus ancienne à être soumise ! J’ai appelé ta Maîtresse, ce matin, et elle est entièrement d’accord pour te faire poser en plus un ampallang et un prince Albert vu ton déplorable comportement ! ” Dit Maîtresse Xaviera en s’adressant à Géraldine vers laquelle s’avançait Clara, muni du nécessaire pour effectuer les piercings.“ – MMMMMMMPPHHH !!! NAAAANN !! MAI’RESSE, S’I OU’ PLAI !!! I’IE  !!! MMMMMMMPPHHH !!! ” Supplia la pauvre Géraldine, des larmes coulant déjà de ses yeux, en se souvenant des cris de douleur qu’avaient pousser Slutty lors des piercing de son petit clito.“ – Il fallait y penser avant, pauvre petite salope ! Cela te fera deux magnifiques bijoux sur ton petit clito inutile! ” Répondit la Directrice ,en giflant la Sissy Slut, canlı bahis agacée par ses jérémiades inutiles. Hugo la souleva de terre et la porta sur l’assise du canapé de cuir, et lui écarta les jambes au maximum, tandis que Ambre les fixait au anneaux du dossiers, ses poignets furent entravés par une courte chaîne, et étirés vers le sol. Pour être aux premières loges, Maîtresse Xaviera posa son pied sur la chaîne pendant des poignets pour la bloquer, tandis que la main de Hugo couvrait la bouche écartelée par le gag-ball de Géraldine, et que Clara lui retirait sa « boule magique ». C’est dans un hurlement de douleur étouffé que fut percé de part en part le clito de la pauvre Géraldine par la main experte de Clara pour bloquer sa bague, lui posant ensuite son prince Albert et son plug d’urètre relié et cadenassé à sa bague, donnant ensuite la clé à la préceptrice. Géraldine fut emmenée devant une glace pour s’admirer, mais son reflet lui renvoya l’image d’une Sissy Slut au visage fatigué et au maquillage dégoulinant de ses « exploits » de la veille, et dont le petit clito était maintenant cerclé par une bague que bloquait l’ampallang, où était rattaché l’anneau de son plug d’urètre. “ – MMMMMMMPPHHH !!! NAAAANNN  !!!MMMMPPHHH !!! ”   Sanglota  la petite sissy , en voyant son clito ainsi décoré, et bloqué de tout plaisir, les pointes de la bague rentrant déjà un peu dans la tendre peau de son sexe puni, des larmes coulèrent sur ses joues rejoignant la bave qui s’écoulait allégrement de son gag-ball et se déversait sur ses seins annelés.Puis ce fut au tour de Slutty de recevoir son petit attirail restrictif, ce qui ne fut pas non plus sans gémissements, ni larmes, malgré la dextérité de l’infirmière en chef .“ – Bien ! Voila qui devrait vous faire rentrer un peu de plomb dans vos têtes, petites Sissies Sluts….Et apprendre que vos seuls plaisirs passent par vos orifices que nous vous entretenons quotidiennement ! Au pire, cela rentrera dans vos minables clitos inutiles, si vous ne comprenez pas assez vite ! ” Ironisa Maitresse Xaviera, en caressant avec douceur les sexes prisonniers des deux soumises.“ – MMMMMMMPPHHH !!! ‘UUUIIII, MAI’RESSE !!ME’CI, MAI’RESSE !!! MMMMPPHHH !!! ” Pleurnichèrent  les Sissies Sluts, en se tortillant dans leurs entraves, pour essayer d’échapper à la douceur de la main de la Directrice qui les mettaient en émoi, sentant  les pointes acérées de leur bague  rentrer dans la tendre chair de leur clito qui gonflait sous la caresse.“ – Après un décrassage complet et une petite mise en beauté, vous rejoindrez les cours communs cet après-midi ! bonne journée petites Sissies…..Je prendrais de vos nouvelles ce soir ! ” Dit La directrice en caressant une dernière fois d’un des ses ongles, les petits clitos qu’elle sentait  gonfler dans le creux de sa main. “ – Mmmpphh…Me’ci, Mai’resse ! Mmmpphh… ”  Soupirèrent les soumises, en baissant les yeux, soulagées que la Directrice lâche enfin leurs petits clitos meurtris par leur bague de chasteté.“ – Je suis absente pour la journée, je vais rendre visite à Maître Simon pour planifier les derniers détails pour la vente ! Après leur dîner, vous me les amenez dans mes appartements pour la nuit, en  catsuit à anneaux  ouvertes et  cagoule d’isolation phonique, je me chargerai du reste ! Et pas de pinces aux tétons, mettez les en pression avec pompes ou élastiques! ”  Dit Maîtresse Xaviera à la préceptrice en la prenant à part, prés du canapé, où était lascivement allongée la panthère apprivoisée de la Directrice. “ – Bien, Madame la directrice bahis siteleri ! Je pense que les élastiques feront une meilleure compression avec leurs anneaux, je les poserai après le nettoyage!  ” Répondit Ambre, avec un sourire qui en disant long sur ses envies du jour de jouer avec les deux Sissies à sa charge.“ – Je vous fait confiance, pour cela, Ambre ! Vous avez les yeux cernées, on dirait que vous n’avez pas beaucoup dormi à surveiller ses petites chiennes incontinentes ” Dit Maîtresse Xaviera, dans un ton teinté d’ironie en voyant le lit a baldaquin en vrac et le matériel qui s’y trouvait encore. “ – Le nuit fut agitée, Madame la directrice, en effet ! ” Sourit la préceptrice, en se mordant la lèvre inférieure, tout en repensant à sa nuit délicieuse, où elle s’était offerte à son amour et à Hugo, avant que qu’ils ne l’entravent encore plus pour lui faire finir la nuit dans le plus agréable des Conforts.“ – MMMMMMMPPHHH !MEOOOOW !  MMMMPPHHH ! ” Miaula la petite panthère, ayant entendu la conversation de sa Maîtresse et de Ambre, poussant de sa tête et caressant de ses pattes une des mains de sa Maîtresse, en la regardant avec le regard interrogateur.“ – Je te sens d’humeur joueuse, petite Kitty, mais il te faudra attendre ce soir !” Dit Maîtresse Xaviera à sa petite chatte , en lui caressant la tête, se saisissant de sa laisse pour l’emmener avec elle son rendez vous.   “ – MEOOOOW !!! MEOOOOW !!! ” Miaula de nouveau la protégée de la Directrice, en apprenant la nouvelle, un sourire mutin dans ses yeux gris pleins d’envies, les tournant vers Géraldine et Slutty, en descendant de son canapé avec une grâce féline .Ambre s’empara des laisses des deux soumises qui regardaient partirent la Directrice et sa panthère, et les ramena rapidement aux pensées les concernant, en les traînant vers la salle de “ Nettoyage ” ,où elles les abandonna aux mains de deux infirmières, en leur demandant qu’elles soient prêtes au plus vite  . En l’espace de quelques minutes ,Géraldine et Slutty se retrouvèrent complètement nues solidement entravées, face à face sur des tables de lavements avec de larges plugs de métal enfoncés dans leur anus, où était inséré les canules de lavement .“ – Je suis sur que la mienne peut en avaler plus que celle-là !” Plaisanta une des infirmières, en claquant les fesses offertes de Géraldine, et montrant Slutty qui pleurnichait déjà.“ – Pari tenu, mais la perdante fera une gâterie !” Répondit l’autre infirmière, en caressant le renflement de sa robe d’une main, tandis que l’autre ouvrait l’écoulement du ballon de deux litres pour remplir l’anus de Slutty.“ – MMMMMMMPPHHH !!! NANNN ! MMMMMMMPPHHH !!!  ” Couinèrent les deux chiennes soumises, devenues les jouets du  pari pervers des infirmières.Géraldine et Slutty sentirent  leurs ventres se gonfler, sous la pression du liquide de lavement chaud qui s’accumulait en elles, les infirmières les câlinant de temps en temps en leur intimant le conseil de ne pas céder à la fuite.“ – Deux Litres ! on est a égalité ! C’est deux petites salopes ont un bon volume !” Ironisa l’une des infirmières en tâtant le ventre durci de Géraldine.  “ – MMMMMMMPPHHH !!!  IIIIIIHHHH !!! S’I OU’ PLAI, MA’AME !!!MMMMMMMPPHHH !!! ” Couina la soumise, sous la pression de la main sur son ventre gonflé.« Oui, mais leurs clitos aimeraient en prendre un peu plus, je crois ! ” Plaisanta la seconde infirmière, en caressant l’entre jambes de Slutty.“ – MMMMMMMPPHHH !!! AAARRRGHHH !!! MMMMMMMPPHHH !!! ”    Pleurnicha la pauvre Sissy, dont les pointes de sa bague rentraient bahis şirketleri abondamment dans la chair tendre de son sexe gonflé, dans l’impossibilité d’évacuer la pression accumulée dedans.“ – Moi, je propose que l’on continue, sinon on ne saura jamais laquelle de nous auras gagné !” Dit l’infirmière en charge de Géraldine, remettant déjà un nouveau ballon de deux litres sur le pied de perfusion, aussitôt imiter par sa collègue sous les regard affolés des deux Sissies.  “ – MMMMMMMPPHHH !!! NANNN, S’I OU’ PLAI , A’ETTEZ !NANNN ! MMMMMMMPPHHH !!!  ” Implorèrent les soumises dilatées par le supplément de lavement, sous les regards amusés des deux infirmières.Heureusement et malheureusement pour Slutty ,son anus dilaté commença de perdre du liquide de lavement, ce qui fit perdre le pari à son infirmière par abandon. Les deux soumises durent ensuite se vider à quatre pattes dans une bassine devant les infirmières, et la camera de la préceptrice, qui était revenu les chercher. L’infirmière en charge de Slutty se vengea largement de la perte du pari, à grand coup de karcher haute pression, insistant avec perversité sur le petit clito bagué et ses couilles annelées.   Pour Géraldine, ce fut tout autre chose, son infirmière la lava avec beaucoup moins de pression, arrêtant parfois le jet pour venir l’explorer avec une extrême dextérité, avant de lui remettre son maxi plug dans son petit anus tout propre. Tout en continuant de filmé pour son « documentaire »sur Slutty, Ambre tendit huit petits élastiques aux infirmières, en leur faisant un petit signe circulaire avec l’index.“ -Doublé…Ça va leur donner une belle dureté ! ” Dit une des infirmières , en s’emparant d’un des mamelons annelés de Slutty, y enroulant deux élastiques autour.“ – MMMMMMMPPHHH !!! NANNN, S’I OU’ PLAI , ‘EST T’OP SE”E ! MMMMMMMPPHHH !!! ” Couina la pauvre Slutty, le corps encore rouge de son nettoyage, et dont le téton annelé se gorgeait déjà de sang.Mais les suppliques de Slutty soumises n’eurent guère d’effet, et elles se retrouvèrent bien vite toutes les deux avec leurs petits mamelons annelés saucissonnés.La préceptrice s’empara ensuite des laisse des deux Sissies Slut, et salua les deux infirmières, qui se préparaient pour la gâterie de la perdante. Ambre les amena en cours de « MISE EN BEAUTE«, où sous l’œil attentif de Lyla, elles se maquillèrent et se coiffèrent d’un supplément capillaire d’une coiffure de Sissy blonde platine, qui était composée de deux couettes et d’une petite frange courte en « v » qui épousait la forme du dessin de leurs  sourcils tatoués.“ – Bien vous voila presque prêtes ! Enfilez ça ! ” Ordonna la préceptrice, en leur donnant a chacune un sac contenant leur tenue pour la journée.Le cœur de Géraldine s’emballa, en découvrant  une robe de Sissy violette et des entraves blanches, qui était les couleurs de  la classe de Sonia. C’est  avec de  lourds soupirs de résignation, qu’elle enfila sa robe, en pensant qu’elle devrait rester de marbre face à la formatrice experte qui lui avait promis une prise en main. Slutty enfila pour la  première fois une robe de Sissy identique, mais la douceur du satin lui provoqua instantanément une érection de son clito, qui fut aussitôt condamnée par sa bague de chasteté a pointes. Sous l’étroite surveillance d’Ambre qui veillait à ce que aucune parole ne sorte entre les deux soumises, elles se bloquèrent mutuellement leurs entraves et de larges gag-balls , laissant juste parler leurs regard. Géraldine, malgré son appréhension d’assister au cours de Sonia, essayait de rassurer une petite Slutty, encore submergée par la peur de ses nouvelles émotions. Une fois prête, la préceptrice les emmena au cours  »ESPRIT D’OUVERTURE », d’où Sonia les attendait, leur ayant préparé de quoi les « occuper ».

Ben Esra telefonda seni boaltmam ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *