Ali et moi (05)

Ben Esra telefonda seni boţaltmamý ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Asian

Ali et moi (05)Les jours ont passĂ©s assez vite. Ali m’avait ramenĂ© des accessoires de maquillage et j’ai fait des essais maladroits mais de plus en plus rĂ©ussis. Il passait rĂ©gulièrement retirer de l’argent de mon compte pour acheter des produits et du matĂ©riel. J’ai eu du mal au dĂ©but Ă  supporter les embouts sur les tĂ©tons, mais après quelques piqures du toubib, j’avais une poitrine de fillette un peu dĂ©veloppĂ©e avec de belles pointes brunes, très sensibles. Les talons m’ont fait me cambrer naturellement au fur et Ă  mesure que leur hauteur augmentait. Ali avait emmenĂ© Paul au bateau pour la Tunisie et j’Ă©tais seul avec Ali qui me traitait comme sa femelle, Ă  tout point de vue. Quand les papiers sont arrivĂ©s il fallait que j’aille signer en mairie et Ali m’a fait habiller en garçon. La chemisette se tendait sur mes seins, les tĂ©tons pointaient et j’ai eu du mal Ă  marcher sans mes talons. Je voyais les regards des mecs sur moi et j’aimais y lire l’envie dans leurs yeux. Au retour avec le papier de majoritĂ©, Ali m’a dit que dorĂ©navant je serais dehors en fille, et que pour fĂŞter l’Ă©vènement il avait invitĂ© des potes Ă  lui. Il m’a prĂ©venue que je devrais obĂ©ir mĂŞme si j’Ă©tais gĂŞnĂ©. J’ai mis un string ficelle rouge très serrĂ© sur mon ventre pour retenir mes boules et placĂ© ma queue entre mes cuisses, une minijupe qui libĂ©rait le haut de mes cuisses et des talons haut de 10 cm. Je marchais très bien avec. J’ai enfilĂ© un petit body qui moulait ma poitrine pas mal dĂ©veloppĂ©e, on voyait mon nombril entre la mini et le body. Mes cheveux avaient poussĂ©s et ondulaient naturellement sur mes Ă©paules. J’Ă©tais prĂŞte quand ça a sonnĂ©.— Va ouvrir bĂ©bĂ©, ça doit ĂŞtre mes potes.J’ai marchĂ© jusqu’Ă  la porte, j’ai ouvert. Un super black Ă©tait devant moi, grand sourire, il tenait la laisse d’un mec jeune nu, les yeux rougis, cernĂ©s qui ne me regardait pas en face.— Tu nous fais entrer bĂ©bĂ©!Son regard me dĂ©taillait des pieds Ă  la tĂŞte, content de ce qu’il voyait . Je l’ai laissĂ© passer et j’ai matĂ© le jeune. Pas un poil visible, ni devant ni derrière, pas de cheveux, rien! Sa queue se balançait librement entre ses cuisses rasĂ©es. Il avait dĂ» ĂŞtre excitĂ© avant, son prĂ©puce avait une goutte de bave qui pendait au bout. Ali les a accueilli.— Assieds toi Ben. C’est ton nouveau petit clebs?— Oui. Pas encore habituĂ© Ă  sortir chez les amis comme tu vois. J’ai du le corriger en bas de l’escalier!— Approche le clebs! Montre ton cul si la correction gĂĽvenilir bahis est bonne, il doit t’en rester des traces.Le mec s’est avancĂ© vers Ali, il s’est tournĂ© dos Ă  nous. J’ai vu des traces rouges sur ses fesses. Ali a passĂ© les doigts dessus en me regardant.— Tu lui a caressĂ© les fesses au ceinturon je vois. Avec Erica j’ai jamais eu besoin, elle est toujours d’accord! Des fois j’ai envie mais bof, faudrait qu’elle veuille pas un truc.J’ai compris le message de mon maĂ®tre sur ses dĂ©sirs. Il a Ă©cartĂ© les cuisses du mec par derrière, a vu la goutte au bout du prĂ©puce en le tenant par les couilles.— Erica! lèche ça avant que ça tombe sur le sol!Je me suis accroupi en Ă©cartant les jambes comme une fille et j’ai tendu la langue mais le mec a reculĂ© sur Ali.— Non! Pas une fille! Pas ça s’il vous plaĂ®t.On a tous Ă©clatĂ© de rire et Ali l’a retenu plus ferme par les couilles. Et j’ai pu donner un coup de langue sur la goutte. Ali a commencĂ© Ă  discuter avec Ben en triturant les boules du mec en parlant. La sonnette a retentie.— Va ouvrir Erica!Je suis allĂ© ouvrir cette fois Ă  un couple, le mec en costar cravate et la fille en tailleur gris assez strict avec des petits talons et des bas. Ils m’ont dĂ©taillĂ©s des yeux, la fille a passĂ© la main sous ma mini, sans gĂŞne pour toucher ma queue.— Remarquable! Vraiment! Je ne sais pas oĂą tu as trouvĂ© cette perle Ali mais on jurerait une nana!J’ai vu le regard du jeune Ă  poil changer et me dĂ©tailler un peu plus en mĂŞme temps que sa queue se tendait.— Entrez! On attendait plus que vous. Je vois que Martine a pas pu attendre pour vĂ©rifier l’identitĂ© d’Erica! Et oui c’est un garçon! Pas très masculin mais sans hĂ©sitation malgrĂ© ses appĂ©tits sexuels de fille. Disons qu’il Ă  une petite bite ou un long clito mais sa chatte prends bien la queue!De l’entendre parler comme ça de moi me faisait bander dans le string serrĂ© et creuser encore plus les reins.— Sers Ă  boire Ă  mes amis Erica. Bouge ton cul ma fille!J’ai demandĂ© ce que chacun prenait et j’ai ramenĂ© les boissons. Le jeune s’Ă©tait assis entre les cuisses de son mec, je voyais sa queue tendue fixer Ă  chaque pas entre mes cuisses sous la minijupe.— Buvons! Ă€ notre santĂ© Ă  tous et aux trous de lopettes qui acceptent nos bites sans rechigner sur le travail.Je m’Ă©tais assise, jambes repliĂ©es sur le sol Ă  cotĂ© d’Ali, la main sur son sexe que je caressais doucement. Martine Ă©tait sur un canapĂ© et la main de son mec disparaissait tĂĽrkçe bahis entre ses cuisses. Le jeune avait les yeux brillants qui allaient de mes cuisses au sexe de son mec qui après avoir avalĂ© une gorgĂ©e a plaquĂ© sa gueule sur son entrejambe.— Cherche ton os clĂ©bard! Ici on est chez des amis!Ali tranquillement a sorti sa queue de son pantalon. Et Martine s’est penchĂ©e entre les cuisses de son mec. Je me suis penchĂ©e sur la queue d’Ali pour le sucer en salivant comme il aimait, Martine avait sorti une belle queue black du pantalon du mec et le jeune a plongĂ© chercher son os en matant des deux cotĂ©s. Martine a avancĂ© la main pour caresser mes tĂ©tons qui pointaient dans le body, me faisant gĂ©mir de plaisir et Ali a doigtĂ© le cul du jeune sans salive, le faisant couiner. On chauffait nos mecs et j’avais besoin de plus que des doigts de Martine sur mes tĂ©tons, je suis montĂ© Ă  califourchon sur Ali pour me chevaucher sur sa queue. Ben s’est levĂ© pour m’appuyer contre Ali et me doigter en plus me faisant gĂ©mir plus fort. Martine a sucĂ© son doigt avant de le passer sur mes pointes, me faisant pratiquement dĂ©coller de bonheur. Le jeune lui a passĂ© la tĂŞte entre les fesses de Ben et devait lui lĂ©cher l’anus. Le copain de Martine lui a dĂ©fait sa jupe et s’est plantĂ© dans sa chatte, elle portait pas de culottes dessous, je voyais la queue la pĂ©nĂ©trer puis il l’a retirĂ©e pour la mettre dans son anus, la faisant gueuler comme une chienne! Ben après m’avoir doigtĂ© contre la queue d’Ali a posĂ© sa queue contre la sienne et il a forcĂ© pour me prendre en mĂŞme temps qu’Ali. J’ai poussĂ© un feulement quand Il a rĂ©ussi Ă  pĂ©nĂ©trer Ă  coĂ´Ă© de la dĂ©jĂ  belle bite d’Ali. Martine se faisait sauter alternativement des deux cotĂ©s et couinait comme moi. Au bout d’un moment Ă  me limer Ben s’est retirĂ© et a plaquĂ© le jeune sur un divan, il l’a sodomisĂ© d’un coup de rein, avec la volontĂ© de faire mal. Le mec a gueulĂ©, moi j’Ă©tais Ă  l’aise avec que la queue d’Ali. Il m’a retournĂ© sur lui pour me prendre dos contre lui et m’a soulevĂ© dans ses bras me dirigeant vers la bouche de Martine.— Petite gouine, fais toi lĂ©cher par une fille, ça va te changer.J’ai senti sa langue sur ma petite bite qui l’aspirait Ă  la cadence Ă  laquelle Ali me pilonnait. Il s’est retirĂ© sans jouir, m’a lâchĂ© pour utiliser le trou disponible de Martine. Elle a eu droit Ă  une bite dans le cul et une dans la chatte en mĂŞme temps avant que Eric se retire pour aller tendre gĂĽvenilir bahis siteleri sa queue au jeune.— Suce moi la bite qui sent la vraie chatte!Le jeune a Ă©cartĂ© la bouche mais Ben l’a forcĂ© sucĂ© Eric et j’ai rigolĂ©, sa queue a dĂ©gonflĂ©e très vite avant de reprendre sa taille.— Une bite c’est une bite bâtard!Ali a changĂ© et il est allĂ© sodomiser Martine me laissant la chatte libre et je me suis penchĂ©e sur la bite du jeune. Pas longue mais Ă©paisse et sans les poils, c’Ă©tait pas dĂ©sagrĂ©able. Le petit salaud n’a pas su se retenir assez longtemps et m’a envoyĂ© une dose de jus dans la bouche. J’ai avalĂ© mais Eric avait vu ses contractions quand il a joui.— Petit salaud! MĂŞme pas capable de te retenir! Je t’avais parlĂ© de cage avant de venir et bien tu vas en porter une. Ça va calmer tes ardeurs! Ali? t’as toujours la cage de Paul? celle oĂą on peut ajouter des pointes au bout?— Bien sĂ»r!Il s’est dĂ©gagĂ© du cul de Martine pour aller fouiller dans son matos. Il est revenu avec une cage que je ne connaissais pas, en plastique dur, transparent, recourbĂ©e vers le bas et j’ai vu des petits picots qui pointaient dans le fourreau de la cage. Le jeune avait les yeux agrandis de frousse mais la queue raide, impossible Ă  engager dans la cage.— Erika! Recommence ce qu’il aime ! Pompe le et tant qu’il dĂ©bande pas tu continues!Ali qui avait le plus gros gland des trois l’a enculĂ©, me laissant pomper sa queue. Il jouait Ă  sortir sa queue pour l’engager Ă  nouveau dans le cul du jeune qui a pas tardĂ© Ă  me remplir une fois encore la bouche, mais la vue de la cage l’empĂŞchait de dĂ©bander et j’ai sucĂ© encore. Il gueulait mais cette fois il a juste lâchĂ© 2 gouttes avant de dĂ©bander complètement. Eric a engagĂ© sa queue dĂ©calottĂ©e dedans, le gland ne touchait pas les picots. Il a recommencĂ© en mettant d’abord l’anneau autour des couilles pour coincer la cage sur l’anneau avec un cadenas.— On a mĂ©ritĂ© un peu de repos. Martine! Sors le gode avec les attaches pour forcer le cul du gamin. Il peut plus bander, autant qu’il apprenne que son cul est Ă  disposition de tous! Homme ou femme!Elle a sorti une vraie matraque de son sac, y avait des attaches pour le fixer sur elle avec un bout qui dĂ©passait pour qu’elle l’enfonce dans sa chatte. Elle l’a fixĂ© en matant le cul du jeune.— Il va le graisser Ă  la salive avant que je lui dĂ©fonce son petit cul.Elle a fait claquer le gode dans sa main comme une bite.— Allez petit, suce ça comme une bite de mec!Il pouvait plus dĂ©sobĂ©ir et il a sucĂ© le gode, salivĂ©, les yeux fermĂ©s sur le truc monstrueux. Quand Martine a jugĂ© que c’Ă©tait bon elle l’a retournĂ© avant de l’enfoncer dans le cul du mec qui poussait des cris de pute.

Ben Esra telefonda seni boţaltmamý ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *