Une belle exhibe qui finit hard au parking

Ben Esra telefonda seni boaltmam ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Une belle exhibe qui finit hard au parkingCe soir-là, nous sommes sortis boire un verre en terrasse d’un café parisien, comme à son habitude ma femme sort toujours habillée sexy, elle adore voir le regard des hommes sur elle.A notre installation, la terrasse était un peu déserte, il y avait peu de monde présent.Du coup, l’exhibe de ma femme a commencé par le serveur, la jupe assez relevée juste pour qu’il puisse entrevoir la lisière de ses bas dim-up, résultat il était aux petits soins pour nous et souvent autour de notre table pour mieux reluquer ma belle.Cependant, nous avions constaté le manège d’un monsieur qui passait et repassait devant nous, il avait repéré le manège de mon épouse avec le serveur et il en profitait.Il a fini par s’assoir presque en face de nous.Ma femme continuait son jeu, aguichant tour à tour le serveur et le vieux monsieur… quand une envie pressante l’amène à aller aux toilettes.Elle part, aussitôt suivie du monsieur [je saurais par la suite qu’il s’était arrangé pour qu’ils se croisent dans les escaliers et qu’il avait “involontairement” ( !?) frôlé ses fesses].A son retour elle s’est assise et la jupe était encore un peu plus relevée et on pouvait de temps en temps apercevoir le triangle de son sexe mais très discrètement, on devinait plutôt qu’elle ne portait pas de culotte.Les tables autour de notre vieux monsieur se sont remplies peu à peu, nous avions au total trois mateurs et le serveur.Ma femme s’est alors mise à jouer, à décroiser ses jambes plusieurs fois de manière toujours élégante illegal bahis et discrète, les regards étaient de plus en plus appuyés… mais rien de plus !Nous décidons alors de reprendre notre voiture au parking souterrain tout proche du bar.Nous n’avons pas constaté que nos mateurs partaient également malgré notre départ au ralenti, nous arrivons devant l’ascenceur qui nous mènera au sous-sol où est stationné notre véhicule et là une première surprise : le vieux Monsieur, le tout premier de l’histoire est à côté de nous. Un léger sourire, un bonsoir, et l’ascenceur arrive, il est assez plein de personnes allant récupérer leur voiture, -ils doivent sortir de la salle de spectacle qui utilise le même parking.Nous rentrons tant bien que mal, les contacts avec les autres personnes sont inévitables, et notre monsieur va en profiter pour se frotter encore au cul de mon épouse.Comme elle ne semble pas réagir de façon négative, ses frottements sont de plus en plus appuyés. De mon côté je ne pouvais voir la situation que derrière elle mais pas ce qu’il faisait.Une fois arrivés à notre étage nous nous dirigeons vers la voiture et je regarde en arrière : plus personne ! Je suis un peu déçu car j’aurais aimé continuer notre jeu, ma femme semblait elle aussi un peu déçue .Une fois installés dans la voiture, je lui passe la main entre les jambes et constate son état d’excitation : elle est trempée !« Il t’a frottée dans l’ascenseur le vieux mateur ? »« oui, oui »« et … t’as senti sa queue contre ton cul ? t’as répondu ? »« oui, il illegal bahis siteleri bandait fort contre mon cul, j’ai bien senti sa queue dure… j’ai un peu tendu mes fesses contre sa bite, c’était bon »« hmm, ça m’excite ça »« ouais… c’était bon, il m’a même empoignée par la taille pour bien plaquer sa queue contre ma jupe et j’ai répondu en tendant mes fesses »Sans que nous l’ayons vu approcher, quelques instants plus tard, notre monsieur était en face de la fenêtre de la voiture côté passager et appréciait le spectacle de la belle jupe totalement relevée sur les cuisses gainées de bas, la chair blanche bien visible et son joli minou a l’air libre, que je venais d’agacer.Mais il n’était pas seul : les deux autres mateurs étaient là aussi un peu en retrait, comment étaient-ils arrivés jusqu’à nous ? [ils nous dirons par la suite qu’ils ont suivi de loin le vieux monsieur et ils ont fait quelques niveaux de parking pour nous retrouver].Elle a donc commencé à se toucher ostensiblement devant les trois hommes qui avaient sorti leurs queues de leurs pantalons et commençaient à se masturber. Elle contemplait leurs queues bandées du coin de l’œil, tout en écartant un peu plus ses belles cuisses. Je les entendais vaguement faire des commentaires, alors j’entrouvris la vitre pour capter leurs remarques et les faire entendre à ma femme, pas mal excitée« Hmm, ces jolis bas »« Ah ouais, quelle chatte, elle se masturbe la coquine »« Je ne vois pas moi, pousse toi un peu… il faudrait qu’elle écarte davantage »Sans rien dire, canlı bahis siteleri ma femme écarta encore plus ses cuisses et offrit la vue de son minou humide aux regards salaces des trois types, caressant ses bas sur l’intérieur de ses cuisses.Ils redoublèrent d’ardeur sur leurs branlettes et les trois queues tendues, glands décalottés et bien luisants, frappaient presque contre la vitre… ma femme les contemplait.Alors je lui ai proposé de sortir de la voiture afin qu’elle profite pleinement de la situation.Surexcitée, elle accepta sans souci.Les trois gars, heureux comme des gosses la laissèrent agir à sa guise.Notre premier mateur a commencé à se frotter le sexe sur les fesses de ma femme, le deuxième promena sa longue tige sur ses jambes et ses dim-up, quant au troisième il restait un peu en retrait mais peut-être avait-il déjà éjaculé dès les premiers instants.Ils se sont donc branlés sur elle, caressant ses bas et ses fesses : elle leur a expressément demandée de jouir sur son cul et ses jambes.« Venez, allez, déchargez sur mes bas et sur mon cul »Les gars ne se firent pas prier longtemps.Le vieux monsieur, notre premier mateur, arrosa copieusement les fesses tendues, jupette relevée que lui offrit ma femme, appuyée au montant de la portière lui tournant le dos : je vis une superbe dose de foutre arroser les belles fesses au-dessus des bas.Le deuxième lui fit face en la faisant se retourner et aspergea généreusement des bas sur ses belles cuisses offertes… alors que le troisième vint juste apposer et essuyer son gland sur son autre cuisse.Evidemment, je demandai à ma femme de ne rien essuyer… nous rentrons chez nous et je pus me délecter du spectacle et de la présence de tout ce foutre d’inconnus sur elle. Un grand merci au maitre des récits , andred_j.

Ben Esra telefonda seni boaltmam ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *