Sophie (suite 1)

Ben Esra telefonda seni boţaltmamý ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Sophie (suite 1)Sophie (première suite, après le jeu exhibitionniste dans le bois avec Sophie, elle me propose de l’emmener chez elle)S’installant sur le siège passager et tout en bouclant sa ceinture«C’est pas loin, tu sors du bois et tu te diriges vers l’Avenue Louise »Je dĂ©marrais donc et commençais Ă  rouler dans la direction mentionnĂ©e« Je dois t’avouer que c’est la première fois que j’ai eu une rĂ©action positive Ă  mon annonce et que je ne m’attendais pas du tout Ă  cette tournure des Ă©vĂ©nements, merci pour ça »« Je dois t’avouer que moi non plus et lĂ  tout de suite j’ai envie de davantage que de regarder, mais dans une voiture, c’est pas assez discret »« Vu le plaisir que j’ai pris, je ferai ce qu’il faut pour te satisfaire »Me souriant malicieusement : « tout ce qu’il faut ? »« oui, tu as une idĂ©e ? »« mmmm… oui j’en ai une mais je sais pas si tu seras partant »« dis toujours »« Tu accepterais de faire tout ce que je veux pendant la rencontre ? De me faire tout ce que je veux ? »Il ne me fallut qu’un court instant pour ĂŞtre certain que ma rĂ©ponse Ă©tait ce que je voulais, elle Ă©tait trop dĂ©sirable et son tempĂ©rament Ă©tait trop excitant pour ne pas jouer le jeu, d’ailleurs mon sexe commençait dĂ©jĂ  Ă  gonfler lentement dans mon bermuda,« Oui madame »« mmmmmmm j’aime ça, j’espère que tu seras bien obĂ©issant mon petit chien »« vos dĂ©sirs seront des ordres madame »Je stationnais la voiture Ă  quelques mètres de la maison en question, un grand immeuble de bureau Ă  priori vide. Elle me racontait qu’elle s’occupait de la maintenance du bâtiment pour la sociĂ©tĂ© en question qui allait le rĂ©amĂ©nager, mais en attendant, elle faisait en sorte qu’il soit chauffĂ©, reste sec, reste prĂ©sentable pour de futurs locataires/acheteurs ,« De cette manière je suis certaine que nous ne serons pas dĂ©rangĂ©s »Elle me prĂ©cĂ©dait dans les escaliers en tortillant du cul de manière intentionnelle, j’avais envie de le lui bouffer tant il Ă©tait appĂ©tissant moulĂ© dans le jean,Elle s’arrĂŞta brusquement« Stop, tu restes maltepe escort lĂ  et tu regardes »Je m’arrĂŞtais, Ă  60 cm de son cul magnifique, ses mains commencèrent pas dĂ©boutonner le devant lentement, puis elles glissèrent vers ses fesses qu’elle massait ou plutĂ´t pĂ©trissait Ă  la manière d’une double boule de pâte, c’Ă©tait appĂ©tissant au possible et l’envie de me toucher l’entrejambe se faisait grandissante« Tu aimes ? Tu en veux plus ? »« Oui madame, beaucoup plus »« Mmmm alors supplies moi »Mon hĂ©sitation fut brève « madame, montrez moi votre cul s’il vous plait »« mieux que ça, je veux que cela m’excite »je cherchais un instant la meilleure manière de lui rĂ©pondre en caressant mon sexe qui dĂ©formait Ă  prĂ©sent le tissu de mon bermuda« Je vous en prie madame, dĂ©voilez moi si je le mĂ©rite votre cul si appĂ©tissant que j’ai envie d’embrasser et lĂ©cher comme le chien affamĂ© que je suis » Pour toute rĂ©ponse je voyais ses doigts glisser entre le jean et ses fesses et lentement le faire descendre, dĂ©voilant peu Ă  peu un sillon des plus appĂ©tissant, arrivĂ© Ă  mi fesses, elle s’arrĂŞtait et se penchait en posant ses mains sur le mur et la main courante de l’escalier « Viens renifler et lĂ©cher mon chien »Ordre auquel je m’empressais de rĂ©pondre en la saisissant par les hanches et en venant glisser mon nez dans le sillon fessier, je m’attendais Ă  une forte odeur mais finalement, mĂŞme si elle sentait un peu la femme en chaleur, un petit parfum dont je ne saisissait pas l’origine me flattait les narines et me permettait de prendre de grandes respirations nasales, chatouillant Sophie qui pouffait en tortillant du cul« Mieux que ça mon chien, si tu vas plus loin et que tu fouilles avec ta langue, je continuerai Ă  baisser le jean pour l’Ă´ter totalement »Je m’empressais alors de venir enfoncer ma langue dans le sillon en reniflant bruyamment, ma langue ne pouvait atteindre son anus du Ă  la distance mais je la dirigeais en la faisant onduler en lapant dans sa direction,« Mmmmm, beaucoup mieux, fouille kartal escort moi mon chien »Elle faisait lentement descendre le jean sur ses fesses, prenant le temps de savourer mon jeu de langue affamĂ©, petit Ă  petit ma langue se rapprochait de son Ĺ“illet Ă©toilĂ© et j’entendais au gĂ©missements de Sophie qu’elle savourait ce moment, jusqu’au moment oui je pu enfin atteindre l’objectif et commençait Ă  le stimuler avec appĂ©tit, arrachant un long gĂ©missement de la part de Sophie« Mmmmmmm, biiieeeennnn voiiiilaaa mon chien, lèèèèche bien au fooooond »Ses mots dĂ©clenchèrent en moi une montĂ©e d’excitation et comme un fou je me mettais Ă  fouiller l’orifice de ma langue, alternant poussĂ©es brutes et jeux d’assouplissement du sphincter qui lentement se dilatait« crache …mmmmm… dedans mon chien… ha… puis lèche… encore »je ne me faisais pas prier et m’exĂ©cutais, mes mains Ă©cartant fortement ses globes fessiers je visais son anus palpitant et crachait dessus, puis je venais jouer avec ma langue pour rĂ©cupĂ©rer ma salive« MMMmmmm ouiiiii vas y fouuiille moi, encore, encoooore mmmm haaaaa, ouiiii »La montĂ©e de mon excitation aidant, je posais mes deux mains sur le bas de son dos, au niveau des reins et tirait vers moi en la forçant Ă  se baisser davantage, ce qui eu pour effet de la faire se cambrer davantage, ses cuisses lĂ©gèrement disjointes permettaient alors au lèvres vaginales de m’apparaĂ®tre, luisantes de mouilles, je venais y plaquer ma bouche avide et lapait goulĂ»ment, mon nez s’Ă©crasant sur son anus, m’empĂŞchant de respirer« rhaaaaaa salauuud, ouiiii, bouffe moi, bouuuuuffe  moiiii aaaaahhhh »j’enfonçais encore plus ma langue et finissais par venir caresser son bourgeon coincĂ© entre ses lèvres trempĂ©es de mouille, il Ă©tait gonflĂ© et sensible, Ă  chaque fois que ma langue le frĂ´lait cela dĂ©clenchait une onde Ă©lectrique et Sophie se cambrait davantageManquant d’air, je tentais de reprendre ma respiration mais sa main droite me saisi par les cheveux et m’Ă©crasait le visage contre pendik escort son cul, elle se mit Ă  trembler et ses jambes Ă  agir de manière dĂ©sordonnĂ©es tandis qu’elle exprimait sa jouissance fulgurante alors que j’avais l’impression que j’allais mourir Ă©touffĂ© entre ses fesses« MMMMMMouuiiiiiii puutaiinnnn c’est booooonnnn, aaaaahhhrrrr ouiiiii ouiiiiiiiiiii »Elle se laissait tomber Ă  genoux sur les marches et j’en profitais pour reprendre ma respiration, la moitiĂ© de mon visage couvert d’un mĂ©lange de salive et de mouille, ma barbe luisante de ses sĂ©crĂ©tions intimes, je sentais la jouissance fĂ©minine et j’adorais çaJe sortais ma bite et me branlait furieusement en faisant glisser mon gland entre ses fesses lubrifiĂ©es, je voulais la possĂ©der maintenant, mais je savais que ce n’Ă©tait pas comme cela que cela devait se dĂ©rouler, une initiative comme celle lĂ  risquait de compromettre l’après midi« pitiĂ© madame, j’ai envie de vous baiser lĂ  tout de suite, dites moi que je peux pitié »« Non pas maintenant, attend »La bite Ă  la main, brĂ»lante de l’envie de la baiser comme un sauvage je jouais malgrĂ© tout le jeu, non sans une grande frustration,« Viens, on va dans la chambre »Je la suivais donc, queue Ă  la main, me paluchant lentement en matant son cul jusqu’Ă  atteindre la chambreUne grande pièce, au plafond haut et ornĂ© de grandes moulures craquelĂ©es par les annĂ©es, les murs en partie ornĂ© par des boiseries travaillĂ©es, un ou deux meubles ou traĂ®naient du matĂ©riel de nettoyage, des chiffons et divers autres objets, un grand matelas au sol et quelques sacs posĂ©s au sol par ci par là« c’est ici que se dĂ©roulera la suite, je veux que tu me dises que tu vas obĂ©ir Ă  tout ce que je te demanderai de faire, que tu deviennes mon chien, si tu fais ça je te promets une jouissance encore meilleure que celle de tout Ă  l’heure »Nous autres hommes avons la fâcheuse tendance Ă  ignorer les signaux de danger une fois que nous sommes guidĂ©s par un fĂ©roce appĂ©tit sexuel, nous ne nous laissons alors guider que par l’envie d’assouvir Ă  tout prix nos besoins primaires« Je ferai tout ce que vous voudrez madame »« bien mon chien, va dans le sac et sors ce que tu y trouves »La suite prochainement, si toutefois vous en voulez plus ^^

Ben Esra telefonda seni boţaltmamý ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *