Sodomie à l’arrière du camion – histoire vrai

Ben Esra telefonda seni boaltmam ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Sodomie à l’arrière du camion – histoire vraiBonjour à toutes et à tous, je reviens vous raconter une histoire toute fraîche!J’ai déménagé il y a un bon moment dans une région où hélas les rencontres entre mecs sont difficiles (peu de monde) et en parallèle ma libido et mon désir de bite ne décroit pas mais cette fois la chance est au rendez-vous…Donc de retour chez moi le midi, je me connecte à une application de rencontre entre mecs bien connue et j’ai un message d’un gars avec qui j’avais un peu discuté qui habite pas très loin de chez moi mais qui ne me semblait pas spécialement présent. Quadra (ma préférence pour être un bon passif soumis), bite qui semblait pas super mais passable car je ne me suis pas fait prendre depuis loooongtemps et surtout, ACTIF! On discute rapidement et nous nous retrouvons face à un problème, je ne peux pas recevoir chez moi en pleine journée et quelqu’un doit passer chez lui à l’improviste, il me propose alors une solution très excitante, à l’arrière de son camion dans la nature… Je me suis tout de suite imaginé faire la pute à l’arrière d’un camion et autant vous dire que j’ai tout de suite commencé à me mettre à poil pour filer sous la douche et préparer mon petit trou. On se donne un lieu de rencontre, et on se met en route, 5 minutes de route plus tard je vois le camion sur le bord de la route, je le suis et il m’amène dans un petit coin très sympathique. Nous sortons de nos véhicules on bahis firmaları discute un peu (il est pas très grand mais bel homme et agréable) puis on se dirige vers l’arrière du camion et quand je passe devant lui il caresse mon cul, j’aime les hommes qui savent s’y prendre. Je me cambre contre la porte et il vient se coller contre moi, je frotte mon cul contre sa queue que je sens déjà dure, je commence à adorer cette situation et je lui montre clairement que j’ai envie d’une bonne bite dans ma bouche et surtout dans mon cul. Nous montons à l’arrière (on laisse la porte ouverte, c’est encore plus excitant) et tout de suite je lui ouvre la braguette (boxer noir en dessous) et je commence à caresser sa bite que je sors très vite de son carcan et là, très bonne surprise je découvre un superbe sexe bien dur et de taille très correcte! Je ne perds pas une seconde je me cambre bien pour qu’il puisse avoir une bonne vue sur mon gros cul qui a l’air de beaucoup lui plaire, et j’enfonce son sexe d’un coup au fond de ma gorge, il y passe bien, et lui est aux anges, il pose ses mains derrière ma tête et baise ma bouche tranquillement. Peut-être qu’il est aux anges mais mois je suis au paradis, à l’arrière d’un camion, une belle queue de mec viril dans la bouche et cambrée comme une chienne avec le désir de me faire enculer par un parfait inconnu dont je ne connais même pas le prénom. Si vous avez lu mes dernières histoires vous kaçak iddaa savez à quel point je suis comblé.L’homme est endurant et c’est une bonne chose, je peux le sucer longuement (mes dernières expériences étaient plutôt rapides), il att**** ma tête pour que je lui bouffe les couilles et profite de mon cul bien cambré pour enlever mon caleçon – je suis complètement à poil désormais – et commencer à doigter mon cul avec son doigt humide. Je bouffe des couilles, comme une chienne, un doigt dans le cul! De mieux en mieux! Je recule un peu pour reprendre sa queue dans ma bouche, elle est définitivement délicieuse, et je le suce en le laissant me donner des coups de reins au fond de la gorge, je ne suis pas le roi de la gorge profonde (j’y travaille, j’y travaille) et je m’étouffe un peu sur sa bite ce qui a l’air de lui plaire. J’aime satisfaire un homme, être sa chose et lui faire sentir qu’il a le contrôle sur moi et que j’aime ce contrôle alors je m’entête à sucer cette bite à saliver ardemment dessus à gober ses boules bien pleines…Au bout d’un moment il me relève et se baisse pour me sucer aussi et en profite pour me remettre un doigt dans le cul, le pied. Il suce bien et ce doigt… Rapidement il se redresse et me donne de nouveau son morceau de viande que je m’empresse de sucer et pour lui montrer qu’il est temps de passer à autre chose je commence à me doigter le cul en le suçant, un, puis deux, puis trois… Il aime kaçak bahis ce qu’il voit et il se penche pour att****r une capote et du gel.Le moment est enfin arrivé, à l’arrière de ce camion pour me cambrer totalement, il enfile sa capote m’étale du gel sur le cul, en rajoute sur sa queue et se présente derrière moi. Il rentre doucement sans résistance de ma part et il prend très vite ses marques en m’ouvrant l’anus. Il appui sur ma tête pour profiter de mon trou comme il aime et me baise de plus en plus fort. Je dois avouer que ça commence à chauffer mais j’aime cette situation et lui il commence à vraiment prendre son pied, il commence à souffler très fort à pousser des cris de plaisir, je resserre mon anus autour de son sexe pour le faire monter encore plus vite et il se lâche complétement, je le sens grossir en même temps qu’il gicle au fond de la capote. Je pense que mon cul est efficace, les hommes y jouissent toujours vite et c’est pas pour me déplaire.Après quelque instants il sort de moi et je lui retire la capote dont je vide le contenu bien blanc sur mon torse pendant que je me branle, il commence à me lécher les tétons (dès le début il savait que ça me rend salope) pendant que je me branle et que j’étale son sperme sur moi. Je gicle vite et fort, nos spermes se mélangent sur moi. Nous nous essuyons (en plus d’avoir des capotes et du gel il avait même des mouchoirs) et on se sépare en se souhaitant une bonne journée. C’était une très bonne journée, je retourne au travail le cul ouvert mais avec le plaisir de savoir qu’il y a une belle queue disponible à 5 minutes de chez moi. J’ai vraiment hâte de le revoir pour le satisfaire de nouveau!

Ben Esra telefonda seni boaltmam ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *