Rencontre hard/soumise (dont vous etes l héroïne)

Ben Esra telefonda seni boaltmam ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bbw

Rencontre hard/soumise (dont vous etes l héroïne)Je me suis inscrite sur une site de rencontre suite a un manque d’originalité des hommes que je rencontrai..Étant a la recherche de sensation forte je me mis a discuter avec un homme qui avais la trentaine..au fil de notre discussion nous convenons d’un futur rendez vous.nous échangeons nos numéros de portable et il me dit qu’il me contacterai très vite pour se fameux rdv..Des le lendemain je reçois un message me donnant rendez vous sur le parking du super marché a coté de chez moiA 22h00 je pars de chez moi car j’ai 1 bons kilomètres à faire. Conformément à ses instructions, je porte une robe d’été extrêmement courte, qui dévoile mon cul à chaque coup de vent, et bien sûr pas de sous vêtements.Je sors de chez moi discrètement et commence à marcher le long de la route. je sens les regards des chauffeurs sur moi, certains sifflent ou klaxonnent. Habillée si légèrement, j’ai l’impression d’être nue. La température tombe vite et j’ai très froid, ce qui me pousse à marcher de plus en plus vite.Au bout d’un bon quart-heure de marche, j’atteins le supermarché. Comme il me l’a demandé, je m’assois en tailleur devant l’entrée principale et j’attends, assise sur le sol froid. Les minutes s’écoulent lentement.Je ne sais pas depuis combien de temps j’attends. Une voiture arrive, et la tension monte. Elle s’arrête juste à côté de moi. C’est lui. Nous nous faisons un signe de tête en guise de reconnaissance. Il ouvre sa portière et se met debout. Il dégage sa queue de son jeans.« Allez, salope, viens donc faire ce que tu aimes tant ! »Affamée de bite, je me jette à ses pieds. Je commence par le branler pour le faire durcir un peu, puis dégage son gland. Haletante, je lape son membre, qui atteint sa rigidité maximale.« Voilà, c’est bien, maintenant ouvra ta bouche et laisse toi faire »J’obéis. Il me prend la tête à deux mains et entreprend de me baiser la bouche, rapidement et profondément. A chaque va et vient, de la salive sort de ma bouche et coule sur mon menton. Je lèche de ma langue habile son gland qui pénètre mon orifice buccal. Sa bite à un goût délicieux, un peu salé, j’ai envie de ne jamais m’arrêter de le sucer. Mais toutes les bonnes choses ayant une fin, il me tire les cheveux en arrière et me gicle sur le visage. Alors que je fais mine de vouloir m’essuyer un peu avec le bras, il me dit :« Non, ne touche pas à ton visage. Tu es belle comme ça, une belle bonne salope à la gueule d’ange. Je veux que tout le monde le voit. »Je me demande ce qu’il veut dire par là. je me relève. Il passe une main autour de ma taille et la pose sur mon cul. Il m’entraine alors, et je le suis. Nous marchons quelques mètres, jusqu’au bord de la route. Il me place de manière à ce que les rares conducteurs puissent voir mon visage recouvert de sa semence, qui commence à couler le long de mon corps. Il dégage mes seins de ma robe, en me pinçant fort les tétons, jusqu’à la frontière entre le plaisir et la douleur. Je gémis longuement.Puis il se place derrière moi, me tire les cheveux afin que je me cambre bien, et soulève ma robe afin de faciliter son accès. Je le sens frotter sa queue contre mon cul afin de se redonner un peu de vigueur, puis au bout d’une petite minute, son pieu me pénètre illegal bahis la chatte. Il me tient par les épaules et me pilonne littéralement. A chaque a coup, je sens mon intérieur se déchirer, et ses couilles fouettent mes lèvres. Une immense chaleur se répand en moi. Je ne me gêne pas pour crier de plaisir. Des voitures passent, ralentissent pour regarder, mais étonnement aucune ne s’arrête.« Huummmm, tu aimes ça qu’on te regarde, sale pute, pas vrai? Tu aimes qu’on te voie te faire tringler au bord d’une route et qu’on admire ton corps, hein? Dis-le! »« Ouiiii ! Ouiiii! c’est vrai! J’aime qu’on me voie baiser comme une salope ! Et j’aime ta bite! Oooh! Oooh! Défonce-moi! »Il enlève sa bite de mon minou et sans ménagement me l’enfonce dans le cul. Autant dire que dans ce trou serré, l’effet est décuplé, tant dans la douleur que dans le plaisir. Une main quitte mes épaules pour me donner une vigoureuse fessée. La douleur se transforme en jouissance.« Oh oui, frappe moi, frappe moi encore!»« Vilaine petite Salope! Vilain petit sac à foutre qui préfère se faire baiser le long d’une route que de faire dodo!»« C’est vraiii! Punis moi! Punis moi! »« A genoux petite Salope! »Je comprends et le branle jusqu’à ce qu’une autre salve de sperme jaillisse de sa belle queue et atterrisse en haut de ma poitrine. Je me relève.« Tu es splendide ainsi. Retournons à ma voiture. Non, ne te rhabille pas encore, laisse donc tes seins respirer encore un peu. Ils apprécient, au toucher de tes tétons.»Nous arrivons à la voiture.« Tu habites où, que je te dépose ? »Je lui donne l’adresse. Il démarre et me tend une lingette pour m’essuyer un peu.« Viens te coucher sur ma cuisse ma trainée.»Ce que je fais. Il me caresse la tête en me parlant.« Ah la la, j’ai su dès que je t’ai parlé que tu étais une petite chienne en manque de bite. Tu aimes être soumise, je me trompe?»« Non »Nous arrivons chez moi.Au lieux de me déposer il se gare et me dit que la nuit ne fait que commencer..Nous descendons de voiture .je suis toujours avec mes seins a l’air et me dit de passer devant pour allez chez moi..A peine ai je ouvert la porte que je sens sa main me saisir par la nuque et m’entrainer dans le salon..il me dit de m’assoir sur le divan et dépose sur la table basse une petit sac..il me regarda tous en m assurant ne jamais me faire quoi que ce soit contre ma volonté et mon plaisir.d’un petit signe de tête j’acquieça.«Ça c’est une bonne pute… »Pour toute réponse, je pose les mains au sol, je me cambre le plus que je peux et entrouvre la bouche pour lui montrer qu’elle lui est toute offerte. Il y plonge alors ses doigts que je suce avec envie pendant qu’il défait sa ceinture.Son sexe m’apparait enfin, gonflé, puissant. Il est à quelques centimètres seulement de moi, je n’en peux plus je le veux ! Mais il prend un malin plaisir à me frustrer. Il caresse mes joues avec son gland, le fait effleurer mes lèvres. Je le sens chaud et humide. Je le supplie du regard et ce n’est qu’au bout de longues minutes d’attente qu’enfin, avec un puissant râle de satisfaction, il l’engouffre jusque dans le fond de ma gorge. Peu habituée, mes yeux se remplissent de larmes et je n’arrive pas à refréner un haut le cœur. Il me laisse reprendre ma respiration, me rassure en illegal bahis siteleri me caressant les cheveux et c’est de mon propre chef que je ravale son sexe comme une affamée. Ma langue le parcours avec gourmandise, je m’applique du mieux que je peux à l’aspirer, à le satisfaire. Je n’ai que cette idée en tête : lui faire du bien.Il dirige mes gestes avec de plus en plus d’autorité. Au début il ne faisait qu’imposer un rythme en appuyant légèrement derrière ma tête. Maintenant, il me tient fermement par les cheveux. Ma vulve est en feu. Je sens la cyprine dégouliner contre ma cuisse. Je suis folle de désir, cela en devient presque douloureux.Tout à coup, il attire ma tête en arrière et explose sur mon visage dans un long soupir de satisfaction.Je reste par terre hébétée, mais toujours aussi excitée, pendant qu’il fouille dans les placards de ma petite cuisine. Il en sort deux verres qu’il rempli d’eau et m’en tend un que je vide rapidement. D’un simple geste, il me fait ensuite comprendre qu’il veut que j’aille sur le lit. M’exécutant, je cherche du regard quelque chose pour m’essuyer je trouve une petite serviette de abin que j’utilise.Je m’assoie donc dans le lit, m’attendant à ce qu’il m’y rejoigne, mais vois avec surprise qu’il s’installe dans ma chaise d’ordinateur et me fait face.«Touche toi ma petit chienne»Je commence à caresser mon clitoris alors qu’il me regarde. Mes gestes sont brouillons, je ne suis pas à l’aise. Je fais cependant du mieux que je peux. J’écarte mes lèvres de façon à lui offrir une vue imprenable sur ma vulve et je me pénètre avec un doigt, puis deux… Du coin de l’œil, je l’aperçois déjà se durcir à nouveau, ce qui m’excite et m’incite à y aller plus franchement. Je commence à gémir et me mord la lèvre en pensant à ce que les voisins pourraient entendre. Sans que je ne m’en rende compte, mon bassin commence à bouger, ma respiration s’accélère, mon corps entier le réclame en moi.Il fini par me faire signe de m’arrêter et m’intime l’ordre de me mettre à quatre pattes. Je m’exécute et quand il passe derrière moi mon bas-ventre n’est plus que désir et douleur. A peine m’effleure-t-il d’un doigt que je lâche un râle incontrôlable. Mais ce doigt ne s’arrête pas là et rapidement, il vient caresser mon anus.Il s’arrête et ouvre le petit sac qu’il avais avec lui..je sens alors un liquide froid dégouliner entre mes fesse et arriver sur mon anus..je comprend qu’il s’agit de lubrifiant.il plonge ses deux mains dans le sac et en ressort un gros plug annal et des boule de geisha..ile me dit de mettre le plug dans ma bouche..je m’exécute sans dire un mot.Je sens sur mon anus la caresse des boules de geisha puis tout a coup il en rentre une.Surprise par cela je me cambre un peu plus..une deuxième rentre puis une troisième et enfin la dernière..je sens en moi les boule de geisha qui commence a bouger et le plaisir qui augmente a chaque petit va et vient dans mon cul..il pose une main sur mes fesse et tire doucement les boule et les fait sortir une a une..A chacune d’elle qui sort je pousse un petit gémissement.A peine a t il retirer la dernière que je sens qu’il me les renfonce dans mon anus..il fait cela plusieurs fois et je sens monter en moi la jouissance..Il me le retire une dernier canlı bahis siteleri fois mais d un coup sec toute en même temps,la douleur fait place au plaisir intense que je ressent.A se moment il me prend le plug que j’avais tjrs en bouche..en le sortant je vois qu’il est recouvert de ma salive.Il repasse derrière moi et je sens une pression sur mon anus et d’un coup il me rentre le gros plug en moi..je pousse un long gémissement..Il me demande de m’assoir sur le canapé et me dit de lui présenter ma chatte de salope..Je m’exécute.C a se moment que je le voit sortir de son sac un énorme gode réaliste..Il commence a me dire de le sucer pour bien le lubrifié de ma salive de pute.je le saisi avec une main et commence a l’enfoncer dans ma bouche.je fais des vas et viens et l enfonce un peu plus a chacun d’eux..il sort a nouveau de son sac un morceau de tissu en soie et me dit de garder le gode en bouche sans les main..Il me saisis celles ci et me les attache au dessus de la tête. Une fois fait il prend le gode dans ma bouche et le fais descendre le long de mon corps jusqu’à ma chatte..il le fait passer sur tout la longueur de ma chatte en insistant sur mon clitoris tout dure et sensible.Il m’écarte les levers et me l enfonce sans ménagement en moi..je pousse un cri en sentant le gode rentrer entièrement en moi…il me jette un regard et me dit:«Je sais que tu aime ca ma petit salope..être prise par tout tes trous en même temps comme une bonne trainée..»Toute haletante de plaisir j’essaye de lui répondre.«oh…oui…j’adore ça …continue..plus..fort et ..plus vite…»A cette réponse il accélère les vas et viens ,il me défonce littéralement la chatte…et au moment ou je vais jouir il le retire et ne fait plus rien..je le regarde et le supplie de continuer mais il ne fait rien..il me regarde intensément..il me dit de me mettre a quatre patte sur le divan..il fait le tour du divan et mon visage se retrouve devant son entre jambe..Il sort sa grosse queue toute gonflé et palpitante. Sans attendre j’ouvre en grand ma bouche..il m’att**** par les cheveux et enfonce sa queue au fond de ma bouche..il me baisse avec de puissant coup et je sens son gland touche le fond..je salive tellement que le bruit des vas et viens devient bruyant…après plusieurs va et viens il repasse derrière moi et sans aucun avertissement il me retire d’un coup le plug..je cri de plaisir…Mon anus est tous dilaté et bien lubrifié.Il remplace le plug par sa queue et commence a me défoncer avec de puissant coup de reins..Je n’en peux plus je suis a deux doigt de la jouissance,de l’extase..Lorsque je lui dit que je vais jouir il accélère encore ses vas et viens et me dit que lui aussi..Dans un puissant gémissement je jouis et le sentant me remplir le cul de sperme..il se retire de moi et me demande de rester comme ça..Je sens les sperme qui dégouline de mon cul et descend doucement vers ma chatte..il refait le tour du divan et me dit:«nettoie moi la queue avec te langue de petite chienne et qu’il n’en reste rien..»Je m’exécute et le lèche sur la longueur et le bout de son gland en récupérant la moindre goutte de sperme ,j’avale le peu de sperme qu’il y a dessus..Une fois bien nettoyé il rentre son engin referme sa braguette,se saisi de ses toys et les range dans son sac..il me mets une fessé et me dit«Je sens que l’on va se revoir très bientôt ma petite salope.Surveille bien ton portable.»Et sur cette phrase il sort de chez moi me laissant là complétement souillée et satisfaite de se rendez vous….

Ben Esra telefonda seni boaltmam ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *