Rencontre avec une utilisatrice, fellation

Ben Esra telefonda seni boaltmam ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Rencontre avec une utilisatrice, fellationJ’avais reçu plusieurs messages d’une inscrite sur le site qui me disait qu’elle aimait me voir me branler. On a échangé quelques fois, mais sans aller plus loin.Elle aimait que je lui envoie des photos de ma queue, me disait qu’elle aimait la voir bander, et s’imaginer que c’était pour elle.Quand j’ai commencé à mettre en ligne des vidéos ou je me faisais jouir, elle s’est mise à me complimenter sur la taille de mes éjaculations, me disant qu’elle aimerait être là pour les voir.-Jouis pour moi, branle cette grosse queue, donne-moi ton sperme mon chéri. Je savais que j’aimais les grosses bites, mais je n’imaginais pas à quel point…Ca me faisait tellement bander de lire ça, j’ai tellement juté en lisant ses messages. Je lui montrais en photo et je savais que ça lui plaisait…On s’est rendus compte qu’on habitait très près l’un de l’autre et je crois que ça l’excitait d’autant plus. Que j’étais à quelques centaines de mètres d’elle en train de me branler, et que je m’imaginais jouir devant elle quand elle me le demandait.Elle m’a confié être plus âgée que moi, divorcée, et elle s’ennuyait souvent.On a décidé de se rencontrer une après-midi dans un bar de la ville. Un endroit public, je sentais qu’elle en avait envie, mais que rencontrer quelqu’un avec qui elle s’était seulement entretenue sur internet lui faisait un peu peur.-J’ai envie de voir ta bite. Ca fait longtemps que je fantasme dessus. J’aimerais un endroit public mais calme ou tu pourrais la sortir devant moi. Juste la voir quelques instants. J’adore te voir bander comme ça…On s’est retrouvés dans un bar de la ville avec des banquettes et des parois qui cachaient la vue, peu fréquenté en semaine et on a convenu que je l’attendrais un peu à l’écart, à une table calme, loin du passage.J’avais quelques appréhensions à cause de sa réserve, et je me demandais si elle allait venir, ou si elle prendrait peur et ferait demi-tour.J’étais en train de finir mon verre et commençais à me dire qu’elle avait renoncé quand je la vis venir à l’étage me rejoindre.Une belle brune élancée, très élégante. Elle portait une jupe courte sous son manteau noir et ses bas flattaient parfaitement ses belles jambes qu’elle m’avait montrées en photo.-Stéphanie, me dit-elle, mais tu dois le savoir, j’ai un peu hésité à venir. J’étais dans la rue, à me demander ce que je faisais, si c’était une bonne idée…-Viens t’asseoir, commande quelque chose…Elle s’assit en face de moi et je la complimentais sur sa tenue. Elle était vraiment très attirante, exactement comme je l’imaginais.-Très heureux que tu sois venue, j’ai attendu notre rencontre avec impatience…Mais le serveur, qui l’avait vue entrer était déjà là pour prendre la commande.-Un verre de blanc s’il vous plait !Et le serveur nevşehir escort bayan une fois parti :-J’ai besoin de me donner du courage, je n’ai vraiment pas l’habitude de ces rencontres.Je lui confessais que moi non-plus, et que j’étais plutôt nerveux, et on a ri ensemble de notre gêneIl ramené son verre et s’est retourné derrière le bar, d’où je pouvais le voir De là ou j’étais, je pouvais m’assurer que personne ne pourrait s’approcher sans que je le voie arriver.Elle but son verre très vite et me demanda :-Tu ne regrettes pas d’être venu ? Je te plais toujours autant que sur les photos ?Je bandais déjà à moitié en la regardant :-Oh oui, si tu savais comme je commence à me sentir à l’étroit dans mon pantalon en te regardant….Elle eut un sourire, et sans perdre une seconde : -Montre-moi !Je jetais un œil autour de nous pour m’assurer une dernière fois que nous étions seul et je descendais ma braguette. Je sentais ma bite déjà si gonflée, et je la sortais sous la table.-Viens t’asseoir à côté de moi.Je me décalais sur la banquette pour lui faire une place. Elle se leva et vint s’asseoir à côté de moi, avec le bar bien en vue. Personne ne pourrait nous voir d’ici…Elle posa immédiatement ses yeux sur ma bite qui sortait de mon pantalon et je la vis sourire d’excitation.-Quelle queue, exactement comme sur tes photos. C’est moi qui te fais bander comme ça ? J’en ai jamais vu une aussi grosse. -Elle te plait ?-Beaucoup, montre moi comment tu peux bander. Branle toi s’il te plait. Je commençais à me branler devant elle. Elle ne quittait pas ma bite des yeux, le regard plein d’envie, je le sentais. Je devenais énorme, mon gland se gonflait de désir, ma queue si dure dans ce lieu public et elle était la seule à la voir !-Tu as une bite magnifique, et quel gland !-Je bande pour toi, c’est tellement bon.-Continue…J’ai continué à me branler un moment mais on a entendu du monde arriver. L’happy-hour commençait et le bar allait se remplir.-Range-là, on pourrait nous voir, me dit-elle à regretJe bandais tellement dur, j’avais du mal à trouver de la place pour la ranger.-J’avais envie de te voir jouir, comme sur tes vidéos…-Et j’avais envie de jouir pour toi…Je me lançais : -Je n’habite pas loin, on pourrait continuer sans avoir à craindre qu’on nous surprenne…Après un petit moment d’hésitation, elle lança-Allons-y, laisse-moi juste écrire un mot.Elle prit son téléphone et écrivit un SMS :-J’ai prévenu une amie de notre rencontre. Ne le prends pas mal, mais j’étais un peu hésitante. Je ne lui ai pas donné tant de détails, mais elle a insisté…-Je comprends….On a marché quelques minutes sans rien montrer, elle avait peur d’être reconnue car la ville est petite, puis on est arrivés chez moi.J’ai ouvert une bouteille de blanc et lui ai proposé un autre escort nevşehir verre. Elle avait laissé ses appréhensions derrière elle et moi aussi.-Sors ta queue, j’ai envie de la voir.On s’était assis sur le canapé et j’ai ressortie ma bite. Je n’avais presque pas arrêté de bander depuis que j’avais commencé. Quand je l’ai sortie de mon pantalon, mon gland était déjà mouillé.-Tu as l’air si excité !-Quand j’ai su que j’allais te voir, je me suis retenu de me branler. J’avais envie de jouir bien fort pour toi.Ca eut l’air de redoubler son excitation : -Montre-moi ! branle toi et fais jouir cette grosse bite pour moi !Je recommençais à me branler devant elle. Ma queue était si dure à nouveau. Je la voyais contempler mon gland. Elle ne le quittait pas de yeux. Je me rendais compte à quel point ça lui plaisait et ça m’excitait encore plus.-Il te plait ce gros gland ?-Oui… me répondit-elle, un peu gênée encore malgré son excitation-Il est gros pour toi tu sais, tu me fais tellement bander…Elle sentait que je la regardais pendant que je me branlais, ses yeux toujours fixés sur ma grosse bite. Je sentais que ça l’l’excitait…-J’aimerais le goûter me dit-elle, presque timide-Viens, lui dis-je doucementElle se pencha et posa ses lèvres sur le bout de mon gland tout humide en un baiser très long . Je sentais ses lèvres chaudes et douces sur ma queue. Je brûlais d’envie qu’elle le prenne en bouche. Elle eut un petit gémissement et entrouvrit ses lèvres. Elle fit glisser doucement ses lèvres sur ma bite et ouvrit la bouche pour gouter mon gland tout entier. Elle le garda en bouche quelques instants et remonta en faisant tourner sa langue…-Délicieux… me dit-elle en se rasseyantElle garda son visage près de ma queue et je continuais à me branler doucement. Elle me regardait de près, bander comme un étalon pour elle.Elle se léchait les lèvres…-J’ai envie de la sucer…Elle la regardait encore, et j’approchais mon gland de sa bouche.-Suce la, je sais que tu en as envie…Elle ne répondit pas et ouvrit la bouche en grand. Je sentais ses lèvres descendre la long de ma queue comme si elle avait envie de la prendre toute entière. Elle en prit autant qu’elle put dans la bouche et remonta doucement en gémissant de plaisir-Elle a bon goût, ça fait longtemps…-Régale -toi, elle est à toi cette grosse queueM’entendre lui dire ça l’excita encore davantage. Elle se mit à sucer avec gourmandise, je le sentais. Sa bouche descendait doucement le long de ma queue et elle gémissait à chaque fois. Je sentais qu’elle aimait ça. Elle me suçait avec passion.Elle s’est mise à genoux devant moi et a redoublé d’ardeur, se mettant à me branler pendant qu’elle dévorait mon gland. Elle s’arrêtait parfois de branler pour la lécher toute entière, prenant mes couilles dans la main.Elle nevşehir escort bayan avait l’air d’y prendre tellement de plaisir, et moi aussi. Je l’encourageais : -Suce cette grosse bite, lèche mon gland. Tu en avais tellement envie-Oh oui, j’en avais envie, me répondit-elle, abandonnant brièvement ma queue avant de la reprendre goulument bouche.Son téléphone vibra pendant qu’elle suçait. Elle se mit à rire. -Surement ma copine qui me demande ou j’en suis. Je vais lui répondre …Elle pianota rapidement, posa son téléphone sur la table du salon derrière elle et se remit à sucer.-Je lui ai dit que j’étais en train de te sucer, que j’allais te faire juter dans ma bouche.J’étais en transe, je ne m’étais pas fait sucer comme ça depuis si longtemps.-Tu vas me faire jouir-Ne te retiens pasIl fallait que je la prévienne. Je m’étais retenu de jouir depuis si longtemps : -Je vais jouir tellement fort, je préfère te prévenir, il va y en avoir beaucoup…Elle me regarda en continuant à me branler, ses lèvres lâchèrent mon gland juste le temps de lancer-Viens dans ma bouche !Elle me branla lentement, le rythme était parfait pour bien me faire jouir. Elle ouvrit la bouche en grand, mon gland posé sur sa langue et continua à me branler en me regardant dans les yeux.Je me mettais à jouir. Impossible de me retenir, elle me suçait tellement bien.Je sentis de longs jets de sperme sortir de ma queue si gonflée, arroser sa bouche. Chaque jet de mon jus lui arrachait un nouveau gémissement. Je n’arrêtais pas d’éjaculer ! De lui remplir la bouche. Sa bouche était remplie, je voyais ses lèvres dégouliner de ma semence, et je continuais à venir. Elle n’arrêtait pas de gémir pendant que je lui remplissais la bouche de mon jus.Elle savait vraiment faire jouir un homme, et s’occuper d’une grosse bite !Elle se mit à sucer doucement, pour m’accompagner dans mon orgasme. Elle aimait vraiment ça !Je devenais dingue. Elle s’arrêta doucement le temps de se lécher les lèvres. Et elle avala tout ce qu’elle avait en bouche dans un gémissement de plaisir.Et elle reprit mon gland en bouche pour le nettoyer. Elle glissa longuement ses lèvres aussi longtemps qu’elle put et remonta doucement en aspirant.-Délicieux.Elle suca encore un petit peu et en me dit en me regardant qu’elle n’avait jamais reçu autant de sperme dans sa bouche.J’en perdais mes mots. Elle m’avait sucé si langoureusement, avec tellement de passion, j’étais vidé. Et elle avait tout avalé. Je sais que j’éjacule beaucoup et je n’avais jamais vu tant de gourmandise à lécher mon sperme. Elle était encore en train de nettoyer mon gland pour ne pas en perdre une goutte.-Elle est vraiment bonne ta queue, bien juteuse.-Tu m’as tellement fait jouir, j’en reviens pasElle se relevait doucement, visiblement heureuse de l’orgasme qu’elle m’avait procuré-On se revoit vite, j’espère, me dit-elle en reprenant son manteau. Ta bite est délicieuse.Et elle ferma la porte derrière elle.J’étais encore en pleine extase-Oui, oui, avec plaisirEt elle partit, sans que je sache si elle m’avait entendu…

Ben Esra telefonda seni boaltmam ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *