LA BELLE INSTITUTRICE

Ben Esra telefonda seni boţaltmamý ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Athletic

LA BELLE INSTITUTRICEJe m’appelle C (34 ans), mariĂ© depuis 13 ans avec N (31), jolie, très fidèle et très rĂ©sen/Ă©e. Une intelectuelle, ma Nicole ! Depuis des annĂ©es, l’essaie progressivement de lui faire prendre conscience de sa fĂ©minitĂ©. Petit Ă  petit, je suis parvenu Ă  la rendre un peu plus sensuelle, achats de sous-vĂŞtements sexy, culotte fendue, bas, porte-jarre- telles, soutien-gorge ouvert, prise de photos Ă©rotiques, etc. Elle ne prend des initiatives que dans ces moments-lĂ . C’est une femme mĂ©ticuleuse et autori- taire dans sa vie professionnelle et fa- miliale et il semblerait que la solution efficace en amour soit la soumission to- tale. Comment faire avec tous ses prĂ©- jugĂ©s? Dois-je ĂŞtre plus ferme, plus male, dois-je toujours la mettre devant fe fait accompli? Actuellement, je suis fermement dĂ©cidĂ© Ă  lui prouver que le plaisir n’est pas uniquement cĂ©rĂ©bral ! Samedi, il y a huit jours, le hasard fit bien les choses. Gilles, un ami d’univer- site, vint nous rendre visite. Nous l’invi- tons Ă  dĂ®ner. Me vint alors une idĂ©e gĂ©- niale, mettre quelques gĂĽvenilir bahis siteleri gouttes de somnifère dans le verre de Nicole. A la fin du repas, nous nous retrouvons dans le salon et quelques instants plus tard. au moment du cafĂ©, Nicole s’assoupit. || faut dire que j’avais arrosĂ© le repas co- pieusement. Gilles s’absenta un mo- ment pour aller aux toilettes, s’apprĂŞtant Ă  partir; j’en profitai pour installer Nicole sur le ventre, les jambes suffisamment Ă©cartĂ©es pour attirer une curiositĂ© male. Je lui retroussai la jupe jusqu’Ă  mi- cuisses, laissant ainsi entrevoir ses caisses gainĂ©es de bas rĂ©silie noir, ainsi que son string nylon noir. Lorsque Gilles revint, je me trouvais dans la cuisine, d’oĂą je pouvais l’obsen/er discrètement, masquĂ© derrière un massif de plantes faisant sĂ©paration entre le sĂ©jour et la cuisine. PrĂŞt Ă  att****r son blouson de cuir, son regard dĂ©via sur l’entrecuisse de Nicole. Il s’approcha lentement, puis s’assit, surpris du spectacle gratuit qui s’offrait Ă  lui; de le cuisine, je l’invitai Ă  se servir un dernier canlı bahis siteleri verre, le temps que je finisse de ranger la vaisselle. Je lais- sai volontairement le robinet couler pour continuer de [‘observer discrètement. Il ne se fit pas prier. Très excitĂ©, je le vis remonter la jupe de Nicole jusqu’Ă  lui dĂ©couvrir les fesses totalement. Il sem- blait surexcitĂ© devant ces fesses fermes, Ă  nu, laissant dĂ©couvrir une chatte disponible sous le voile de nylon de son slip, lĂ©gèrement masquĂ© par un porte-jarreteltes noir. AbsorbĂ© par le spectacle, il fut surpris lorsque je revins dans le salon. Je le rassurai tout de suite et lui dis : «Ça te ferait plaisir de la prendre?» Il semblait fascinĂ©; je mis alors la vidĂ©o en marche. Gilles s’installa lĂ©gèrement accroupi dans l’axe du postĂ©rieur de Nicole, pendant que je reussissai Ă  lui glisser deux coussins sous son ventre. Je donnai une paire de ciseaux Ă  Gilles qui s’empressa de couper les ficelles du string, dernier obstacle qui tomba. Gilles semblait impressionnĂ© par cette chair tendre et ferme. bahis firmaları La croupe de Nicole et la chaleur qui s’en dĂ©ga- geait firent sauter les boutons du pan- talon de Gilles. Une queue toute ruis- sciante en sortit. Il la guida sur l’anus Ă  fleur de peau. Nicole au contact de ce gland congestionnĂ©, sembla Ă  demi in- consciente. J’entretins quelques paroles pour ne pas Ă©veiller le moindre soupçon. Gilles en lui mouillant l’anus et les fesses, semblait la faire communiquer avec le plaisir. En effet, son derrière se cambra, elle Ă©carta ses fesses, sa fĂ©- minitĂ© toute gonflĂ©e et suintante Ă©tait Ă  disposition, telle celle d’une femelle en rut. Devant ce spectacle, dĂ©gagĂ© de tout obstacle, Gilles ne rĂ©sista pas davan- tage, il lui enfonça sa queue profondĂ©- ment. Soudain Nicole se cabra et râla sourdement. Les giclĂ©es de sperme que Gilles venait de lui dĂ©charger entre les reins dĂ©clenchèrent son plaisir. Gilles s’enleva et se rĂ©ajusta discrètement avant de me quitter en me disant «quand tu voudras…» Nicole ne s Ă©tait pas rĂ©veillĂ©e, elle Ă©tait toujours les fesses en l’air, la chatte offerte. Tout excitĂ©, je prĂ©sentai ma verge Ă  CentrĂ©e de son anus Ă  fleur de peau, j’exerçai quelques pressions pour l’entrouvrir. Petit Ă  petit j’enfonçai mon sexe jusqu’Ă  l’introduction complète. Elle gĂ©missait de plaisir.

Ben Esra telefonda seni boţaltmamý ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *