EXHIB AU SEXSHOP

Ben Esra telefonda seni boţaltmamý ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Babes

EXHIB AU SEXSHOPJe devais avoir tous juste 18 ans, j’Ă©tais attirĂ© par la pornographie et les diffĂ©rentes formes de pornographie, je me retrouvais Ă  Paris dans le quartier de Pigalle attirĂ© comme un papillon par les lumières colorĂ©es des nĂ©ons des sexshops. il y en avait tant Ă  cette Ă©poque, toute la rue Ă©tait dĂ©diĂ©e au sexe. je n’osais rentrer, la rue Ă©tait pleine de monde, je regardais les vitrines discrètement du coin de l’œil tout en marchant lentement. il y avait tant d’articles exposĂ©s. Parfois le rideau s’entrouvrait et une personne sortait, j’en profitait pour regarder le temps d’un Ă©clair l’intĂ©rieur.Non loin du Moulin Rouge, sur la petite place adjacente, tout en diagonale, je profitais d’un sexshop plus discret et Ă©loignĂ© du flux des passants libidineux pour entrer courageusement et pousser le gros rideau rouge.un coup d’œil Ă  gauche puis a droite, mon cĹ“ur battait la chamade, mon souffle Ă©tait bloquĂ©, vite, vite, j’étendis le bras et repoussait le gros rideau de velours rouge et m’introduisis dans la lumière. il Ă©tait minuscule , une simple pièce de 6m de cotĂ© pas plus grand que la cuisine de la maisonnette de mes parents chez qui je vivais encor. le sexshop Ă©tait tenu par deux hommes asiatiques qui conversaient dans une langue que je ne comprenais pas.au mur je fus attirĂ© par des phallus en plastique, ils Ă©taient si grand, moi qui jouais avec un gros cierge de diamètre 3cm dans mes moments de plaisirs solitaires , ils Ă©taient d’une incroyable beautĂ© et très rĂ©alistes. une douce chaleur envahissait mes petites fesses musclĂ©es, des ondes de plaisir se propageait depuis mon anus vers mon sexe. je serrais les cuisses, je les fixais avec envie toutes istanbul escort ces belles bites tout en me mordillant les lèvres.une porte s’ouvrit et un homme sortie d’une pièce avec un grand Ă©cran, il y avait une salle de projection de cinĂ©ma, j’apercevais le temps d’un instant un sexe gĂ©ant Ă©jaculer avec abondance un torrent de liquide blanc. je me mordais encor plus fort la lèvre infĂ©rieur. j’Ă©tais hypnotisĂ© , attirĂ© par la lumière de l’Ă©cran. Il y avait une pastille avec marquĂ© “10 F ” Ă  cotĂ© de la porte. je fouillais dans la poche de droite de mon jean, mon sexe Ă©tait bandĂ© et j’eus bien du mal Ă  att****r une pièce. cela sembla amuser le chinois qui ricana tout en expulsant quelques borborygme. J’entrai dans la pièce du cinĂ©ma pas plus grande que la salle du sexshop. 5 rangĂ©es de 10 strapontins, je me prĂ©cipitais dans une rangĂ©e inoccupĂ©e tout en fixant l’Ă©cran.une femme avec une culotte en caoutchouc rose arriva, elle Ă©carta sa culotte et dĂ©voila une toison chatin clair très abondante, ni une, ni deux, elle se retrouvait prise en sandwich. ce film Ă©tait bien excitant, j’Ă©tais si serrĂ© et comprimĂ© dans mon pantalon serrĂ©, je dĂ©cidais de libĂ©rer discrètement mon long sexe. la salle Ă©tait très sombre, cela ne se remarquerait pas. j’ouvris tous les boutons de mon jean mais la forme des sièges n’Ă©tait pas pratique, cela me comprimait les boules, je dĂ©cidais de baisser complètement mon pantalon dans le noir, il n’y avait que 3 personnes dans la salle, bien Ă©loignĂ©es. mes fesses reposaient sur le tissus du siège, mon pantalon aux chevilles, je me masturbais tranquillement, je distinguais avcılar escort a peine mon sexe dans la pĂ©nombre lorsque soudain une lueur apparue soudain, une personne entra dans la pièce. je couvrais rapidement mon sexe avec mon blouson et nous fumes de nouveau dans l’obscuritĂ©. Après un instant le nouveau venu s’assit Ă  cotĂ© de moi. je me suis senti bète, le pantalon baissĂ©, la bite Ă  l’air sous mon blouson heureusement que nous Ă©tions dans l’obscuritĂ©. j’oubliais vite mon voisin et me concentrais sur le film qui me captivais, je jouais en caressant la longueur de mon sexe. j’Ă©tais excitĂ© de sentir le coude de mon voisin bouger en rythme, il devait se branler lui aussi. j’Ă©tais si excitĂ© , j’enlevai mon blouson toujours dans le noir et continuais mon petit jeux avec mon long serpent. l’obscuritĂ© Ă©taient telle qu’il ne verrait rien et je me disais qu’il regardait le film. les minutes passaient, je me branlais bien en rythme lorsqu’un nouveau spectateur arriva soudain, la lumière pĂ©nĂ©tra dans la salle, j’Ă©tais a demi nue la bite sortie Ă  cotĂ© d’un inconnu. en tournant la tĂŞte machinalement vers l’entrĂ©e je vis qu’il fixait mon sexe que je me dĂ©pĂŞchais de cacher avec mon blouson. mes jambes tremblaient, nous Ă©tions de nouveau dans le noir, miss culotte en caoutchouc rose s’en prenait plein le cul, j’Ă©tais sur-excitĂ© , je glissais un rapide regard, mon voisin me fixait toujours malgrĂ© l’obscuritĂ©. cela m’excitait qu’il me regarde de la sorte, je sentais son coude bouger, ils se branlait en essayant de me regarder. je recommençais a me mordiller la lèvre infĂ©rieur, j’avais envie de lui montrer que cela m’excitais aussi , je Ĺźirinevler escort poussais mon blouson,mon sexe Ă©tait bien gonflĂ© mais il ne devait pas voir grand chose, je prenais appui sur mes Ă©paules et relevais mon bassin tout en dirigeant mon sexe vers le haut afin de l’offrir a son regard insistant. je me branlais ainsi tout en regardant le film. je n’osais pas le regarder de peur de croiser son regard, je savais que je faisais quelque chose d’interdit, nue , exhibant mon long sexe Ă©pais Ă  la vue d’un autre dans un lieu publique. une autre personne entra, mon teeshirt relevĂ©, je me pinçais de l’autre main un tĂ©ton, j’Ă©tais au 3/4 nue l’espace d’un instant, je vie le visage de mon voisin, 2 fois mon age, frisĂ© comme un mouton, grand, si grand, moi qui Ă©tait arcboutĂ© dans mon fauteuil. De nouveau dans le noir il se produisit quelque chose d’incroyable, mon voisin attrapa mon sexe et le branla a toute vitesse. je fus surpris qu’il me touche, je pensais juste Ă  un voyeur, je voulais m’exhiber et il venait de m’att****r le sexe Ă  pleine main, je voulais repousser sa main, mais il Ă©tait si grand et c’Ă©tait si bon que je ne pu qu’ouvrir la bouche et pousser un AAAHHH de plaisir tout en Ă©cartant les cuisses. de son autre main il me malaxa les boules, il me faisait mal , j’aimais cela. après quelques instant j’Ă©jaculais copieusement et un peu sur les sièges de devant. il essuya sa main couverte de mon sperme sur mon ventre en faisant des bruits mouillĂ©es en collant et dĂ©collant sa main de mon ventre plusieurs fois tout en ricanant. Ma tĂŞte Ă©tait basculĂ©e en arrière ma bouche entrouverte, il caressa mes lèvres avec ses doigts couvert de mon sperme ce qui me fit reculer brusquement. il prit peur et parti me laissant seul , nue, couvert de mon foutre. la fille en culotte caoutchouc rose couinait toujours, j’Ă©tais sur un petit nuage, je ne pu m’empĂŞcher de me mordiller la lèvre infĂ©rieur, très vite un gout salĂ© envahi ma bouche hummmm je goutais mon sperme pour la première fois…

Ben Esra telefonda seni boţaltmamý ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *