Comment je suis devenue une (très jeune) fe

Ben Esra telefonda seni boaltmam ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bdsm

Comment je suis devenue une (très jeune) feLes vacances terminées, j’ai repris le chemin du collège en espérant pouvoir oublier le médiocre dépucelage dont j’avais été victime (voir Première fois). Par contre j’avais goûté au sperme et cela me manquait un petit peu. Je ne pouvais quand même pas demander au premier venu (bien que j’aurais certainement trouvé beaucoup de candidats) de me jouir dans la bouche.Je n’avais pas énormément de succès près des garçons qui eux s’intéressaient plus aux filles qui avaient une belle poitrine, ce qui n’était toujours pas mon cas.L’occasion s’est présentée quand j’ai surpris plusieurs garçons, dont Pierre, qui avaient une discussion sur les seins des filles. Je l’ai pris à part et je lui ai dit qu’il n’y avait pas que ça dans la vie et après une petite dispute, je lui ai dit de passer me voir après les cours à la maison pour corroborer mes dires. J’avais ma petite idée derrière la tête.Je ne sais pas si c’est ce à quoi il s’attendait quand il est arrivé chez moi mais il a été drôlement surpris. Sans lui laisser le temps de réagir, je me suis mise à genoux devant lui, j’ai ouvert son pantalon et je me suis saisi de son sexe que j’ai immédiatement englouti dans ma bouche. Je ne sais même plus s’il a eu le temps de bander complètement et il a joui dans ma bouche.Je lui ai promis de recommencer un autre jour s’il n’en parlait à personne. Le lendemain, j’avais un petit ami pour moi toute seule. Les autres garçons ne comprenaient pas trop bien mais……………….Dans les jours à suivre, nous avons renouvelé plusieurs fois cette expérience. Pierre ne se faisait plus surprendre. Il prenait du plaisir et jouissait dans ma bouche pour mon plus grand plaisir.Je prenais de plus en plus goût au sperme.Cette situation aurait pu durer longtemps mais je me suis dit pourquoi ne pas avoir un deuxième petit ami.J’ai choisi Michel qui depuis un certain temps se demandait ce que pouvait me trouver de bien Pierre.Un après-midi, alors que Pierre n’était pas cours, j’ai invité Michel à venir chez moi en lui disant que j’avais quelque chose à lui dire.Quand il est arrivé chez moi, je lui ai dit que ce j’avais à lui dire canlı bahis devait rester confidentiel. Il m’a promis de ne rien dire à personne. Je prenais un risque mais…………..Comme avec Pierre, je n’ai pas laissé à Michel le temps de réagir. Je commençais à prendre de l’expérience. En un rien de temps, il s’est retrouvé dans ma bouche et a joui. Remis de ses émotions, il m’a simplement dit : «Je comprends maintenant Pierre »Je lui ai dit que je recommencerais s’il ne disait rien à personne.J’avais maintenant deux petits amis. L’année scolaire aurait pu se terminer comme ça mais j’en voulais encore plus. C’est ainsi que je me suis retrouvée avec quatre petits amis. Les autres filles étaient jalouses mais ……………….Aucun problème pour moi, j’aime le sperme et j’étais comblée et mes petits amis ne se forçaient pas pour me faire plaisir. En fin d’année scolaire, lors d’un voyage en classe de mer, je me suis faite surprendre par un encadrant en train de sucer Pierre. Il s’appelait Jean-Marc, il avait 22 ans. Il m’a convoquée le soir dans sa chambre. Je m’attendais à me faire réprimander et ça a été le cas.Tant bien que mal, j’ai réussi à plaider ma cause en lui racontant ma première expérience (voir Première fois) et mon envie de sperme.Il semblait me comprendre et j’ai été surprise quand il m’a demandé de le sucer, ce que j’ai fait en espérant que mon secret ne serait pas dévoilé.Il a joui dans ma bouche et m’a dit que c’était pas mal mais que je pouvais mieux faire. Il m’a renvoyée en me demandant de revenir le voir le lendemain soir.A huit heures précises, j’étais dans sa chambre. Il a baissé son pantalon, m’a fait mettre à genoux devant lui et s’est introduit dans ma bouche. Je me disais à ce moment là que pour une punition, je ne m’en tirais pas mal.Mais il a pris les choses en main. Je n’étais plus maître du jeu. Je n’ai pas pu le sucer comme je voulais.Il m’a expliqué comment donner du plaisir à un homme en le suçant car il n’y a pas que l’éjaculation qui compte.Il a imposé son rythme avec autorité. Je sentais son sexe gonflé dans ma bouche, Il s’est enfoncé doucement mais de plus en plus profondément. Avec du mal, j’ai bahis siteleri entièrement englouti son sexe. Je venais de faire ma première gorge profonde. Il m’a dit qu’effectivement j’avais des dispositions pour ça. Il m’a alors expliqué comment exciter un homme. Tout en étant dans ma bouche, ll m’a demandé de caresser son gland avec ma langue, de l’enrouler autour de son membre. Je sentais son gland augmenter mais devenir de plus en plus doux. Il s’est à nouveau enfoncé au fond de ma gorge. Je le sentais près à jouir quand il s’est retiré.Il m’a demandé de le lécher du gland jusqu’aux couilles, de me servir de mes lèvres pour le caresser.J’apprenais vite.Il m’a alors couchée sur son lit. J’ai pris peur mais il m’a tout de suite rassurée, il ne voulait pas me prendre comme je le pensais.Il m’a demandé de me déshabiller entièrement et m’a demandé de me caresser, chose que je n’avais jamais faite depuis mon dépucelage. Il a pris mes mains et les a posées sur mon sexe. Il a guidé mes doigts dans mon entre-jambes. J’ai introduit un doigt puis deux. Je n’avais pas mal. J’ai continué à me caresser sous le regard de Jean-Marc qui m’a redit que j’avais de bonnes prédispositions pour le sexe. Je commençais à sentir mon sexe se mouiller et je prenais un certain plaisir.Jean-Marc m’a arrêtée. Il m’a dit que je devrais continuer toute seule dans ma chambre et qu’il voudrait en connaître le résulta demain.J’étais toujours couchée sur le dos. Il s’était mis nu sans que je m’en aperçoive (j’étais occupée).Il s’est placé au dessus de ma tête derrière moi. Il a présenté son sexe devant ma bouche. J’ai voulu le prendre mais il m’a demandé de le caresser d’abord. J’avais ses couilles au-dessus de ma bouche. Je les ai léchées, puis machinalement prises en bouche. J’avais vraiment de bonnes dispositions.Il a introduit son sexe dans ma bouche et s’est enfoncé jusqu’aux couilles. Cette position est idéale pour les gorges profondes. Il a joui au fond de ma gorge. Il m’a demandé de revenir demain pour la prochaine leçon. Je me suis habillée et j’ai été me coucher. Je me suis caressée et j’ai pris beaucoup de plaisir. J’apprenais vite. J’attendais bahis şirketleri avec impatience de retourner dans la chambre de Jean-Marc. Je me sentais en confiance avec lui et c’est sans appréhension que j’y suis retournée.Il m’a tout de suite demandé si je m’étais masturbée. Je lui ai répondu que j’avais pris beaucoup de plaisir à le faire et que je recommencerais souvent.Sans complexe, je me suis déshabillée et couchée sur le lit. J’attendais la prochaine leçon. Jean-Marc s’est mis nu aussi.Il m’a demandé de me caresser. Sans hésiter, j’ai bien écarté mes jambes, j’ai introduit plusieurs doigts dans mon sexe. Je me suis caressée devant lui et ça semblait lui faire de l’effet. Il venu sur moi comme la première fois. J’ai pris son sexe dans ma bouche. Et là, il m’a surprise en se penchant en avant et en plaquant sa bouche sur mon sexe. Sa langue s’est introduite à l’intérieur. J’éprouvais du plaisir à sucer et à me faire lécher. Je commençais à mouiller sérieusement.Et c’est tout naturellement que je l’ai accueilli en moi quand il a changé de position. Ce sexe qui me faisait tellement peur avant me faisait maintenant beaucoup de bien. J’ai écarté mes jambes au maximum pour l’accueillir bien au fond de moi.J’ai vite accompagné Jean-Marc dans ses mouvements en donnant de grands coups de reins. Je le voulais au plus profond de moi. J’ai remonté mes jambes, il coulissait en moi.D’un coup, il s’est retiré et a joui sur mon ventre. Je ne comprenais pas très bien et il m’a expliqué qu’il ne voulait pas prendre le risque de me mettre enceinte. J’étais un peu déçue, tout ce sperme gâché.Le lendemain et dernier soir, j’ai rejoint Jean-Marc dans sa chambre. Je l’ai sucé pendant qu’il me caressait. Il m’a demandé de me mettre à quatre pattes. Il est venu derrière moi Je sentais son sexe contre le mien. Il s’est introduit sans difficulté. Il bougeait en moi. J’ai creusé mes reins pour bien le sentir.Il s’est arrêté et m’a demandé de ne pas changer de position. Il s’est mis devant moi. Je sentais ce sexe devant ma figure. Je l’ai pris en bouche. Il avait un autre goût, le mien. Je l’ai léché et sucé jusqu’à ce jouisse en moi. Cette fois il n’y a pas eu de gâchis.Il m’a dit que j’avais fait beaucoup de progrès et le reste je l’apprendrais plus tard.C’est ainsi que du haut de 15 ans, j’avais franchi le pas et j’étais devenue une (toute) jeune femme.

Ben Esra telefonda seni boaltmam ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *