comment j ai rencontre ma femme

Ben Esra telefonda seni boțaltmamę ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bdsm

comment j ai rencontre ma femmeUne envie pressante de baiser , je gare ma voiture , prĂšs d un quartier hupĂ©e . Les salons de massage pullulent dans tous les quartiers de cette ville . Certains pour s amuser , d autres pour un bon massage , par contre la plupart pour combler leur solitude .Je prend mon courage Ă  deux mains , j arpente , les escaliers , qui font a peu prĂšs une cinquantaine de marches . Un peu essoufflĂ© , je me demande , quel genre de fille, la patronne va me prĂ©senter .La Securite me fait rentrer , avec un gros sourire , dans l espoir d avoir quelques sous apres .Je rentre , m assois sur un salon rouge trĂšs confortable , la patronne s approche de moi , me tend un verre d un jus de fruit exotique de couleur orangĂ© .Elle me montre les diffĂ©rentes sortes de massage , les massages relaxantes , le full body , le body body , et surtout le full massage avec une ribambelle de technique , pour ensuite emmener la personne , Ă  vouloir plus .Je dĂ©cide de choisir le full massage .Les filles commencent Ă  descendre , je les regarde , personne ne me plait vraiment . Une retardataire arrive , habillĂ©e en noir , les cheveux mouillĂ©s , une beautĂ© digne d un film hollywoodien. Une fille svelte , presque maigre , en talon , trĂšs jolie , et trĂšs sexy .Elle commence Ă  monter les escaliers , je la suis par derriĂšre , elle se tourne vers le cĂŽtĂ© droit pour me regarder et me souris .Je fond en la voyant , je n arrive plus a bander . En montant les escaliers ,elle m aguiche avec ces fesses . Je pensais qu elle le faisais exprĂšs , plus tard j ai compris que c’est ça façon de marcher .Elle me demande , qu’est ce que j ai choisis comme massage . Je lui dit que je veux essayer le summum du massage . Elle me sourit .J enleve mes habits , et je m allonge en boxer . D une trentaine d annĂ©e , trĂšs souple , 1m79 de long , avec un corps musclĂ©e , la petite mina me regarde , Ă©merveillĂ©e .Elle me dit de m allonger sur le ventre . Je le fais prestement . En jetant un coup d Ɠil derriĂšre mon Ă©paule droit , je la vois retirer sa robe moulante , sans soutien gorge , Mais tout en gardant un string rouge , qui met des fesses rebondit en exergue .Comme un petit garçon , je suis Ă©merveillĂ© . Je ressens mes premiers emoi en ayant Ă©tĂ© dĂ©pucelĂ© la premiĂšre fois par une femme MariĂ© a 17 ans .Elle commence Ă  prendre une huile , qu elle Ă©tale sur mon corps . Une huile , avec une senteur d ylang ylang , qui parfume toute la salle .La salle Ă©tait pitoresque , avec une impression que le sexe y Ă©tait quotidien.Plusieurs salles se trouvaient dans la maison . Les clients Ă©taient discrets , presque cachĂ©s , dans une ville aussi petite , oĂč pullulent toutes les nationalitĂ©s .Une Ăźle paradisiaque avec ces nombreux coins , digne d un peintre français , qui aurait dessinĂ©e une Ăźle oĂč la race Ă©tait une .Elle commence Ă  me masser les Ă©paules , s installe sur moi , sur mon dos , a califourchon .Quelle dĂ©lice !!! Ces petites mains dĂ©licates , me masse avec une force . Je me sens en extase , soulagĂ©e de mes douleurs , dĂ©tendu .Elle me demande si ça me fait mal ? Je lui rĂ©pond par le negative , et elle commence Ă  me masser le dos , en appuyant bien sur les parties susceptibles d ĂȘtre fatiguĂ©es .En arrivant sur le bas du dos , elle me demande avec un ton genee , si elle peut retirĂ©e mon caleçon . Je l aide Ă  le faire , et en le faisant, mon sexe s est gonflĂ© a vue d Ɠil . Imaginez vous un sexe rĂ©veillĂ©e , sur le ventre , avec un matelas de massage assez dur . C Ă©tait assez inconfortable .Elle illegal bahis prend mes fesses avec ces mains , badigeonne avec un peu d huile . Je sens l huile couler entre le raie , avec une sensation bizarre , Ă©trange .Je sens mes fesse fatiguĂ©es , par le fait d ĂȘtre assis devant un Ă©cran d ordinateur toute la journĂ©e , Ă  vĂ©rifier et Ă  sĂ©curiser le parc informatique d une grande Societe .Un hacker peut Ă  tout moment envahir le rĂ©seau , et perturber le traffic , avec des pertes Ă©normes pour cette multi nationale .Je me sens en train de rĂȘvasser , Ă  me demander comment va ma petite amie ?Elle qui m attend dans la capitale , pendant que je la trompe sciemment sans gĂȘne et sans regret .Le sexe n’est pas trĂšs prĂ©sent entre nous depuis quelques annĂ©es . Une relation fraternelle s’est installĂ©e depuis . MalgrĂ© qu elle soit belle et quelques annĂ©es de moins , le dĂ©sir s’est estompĂ© .Je sens mina, me masser les cuisse , vers les pieds . Elle m’expliqua plus tard que masser quelqu un Ă©tait fatiguant . Car tu dois utiliser la force de ton corps, pour pouvoir bien masser.Elle me demande de me retourner . Je la revois , avec ces seins bien ferme bien gros . Des seins qui ne tombent pas , avec un ventre trĂšs plat .Je lui dit que je veux la suite car je suis pressĂ©e .Elle acquiesce , et sourit , avec son visage mi arabe , mi malgache , qui lui donne un teint basanĂ©e .Elle met de l huile sur ces seins , et commencent , Ă  me masser sur ma poitrine . J insiste pour qu elle enlĂšve sa culotte . MalgrĂ© sa rĂ©ticence , elle accepte.C’est le fameux body body , ou deux corps nu glissent l un sur l autre .Je suis ravi , et excite du spectacle . Mes mains frĂŽles de en temps ces fesses , je les caresse lorsque g senti , une moindre rĂ©sistance de sa part .Je la sens qu elle apprĂ©cie mes caresses , je commence Ă  frĂŽler son sexe , bien rasee, avec des grosses lĂšvres , avides .Le vagin Ă©tait trĂšs humide , et la je demandais , la chose la plus importante dans ce genre d endroit .Mina, combien tu prends pour qu’on fasse l amour ,?Elle me dit la mĂȘme somme que pour le massage. Je marchande un peu et j accepte.Elle se lĂšve , je vois ses fesses bien ferme , elle avance vers son sac , et dans une Portefeuilles jaune , elle me tend un prĂ©servatif.J essaye de l ouvrir , mais je n arrivais pas , tant mes mains glissaient Ă  chaque fois .Je lui demande de me sucer , elle me dit que ce n’est pas ce que j ai demander , mais apres elle accepta .Un jour , elle m expliqua , que sucer Ă©tait difficile , car ça l Ă  fatiguait beaucoup .Elle prĂ©fĂ©rerait une bonne vieille pĂ©nĂ©tration .Elle commença Ă  prendre mon penis dans sa bouche , je sentais une chaleur m envahir .Je sentais dĂ©jĂ  venir , je voulais pas , lui faire cela . J ai pris ça main , et je l ai allongĂ© sur le matelas , embrassa son beau corps . Je suis arrivĂ© vers son vagin , la titilla avec ma langue . Je voyais son visage , prendre du plaisir .Sa façon habituelle Ă©tait de fermer les yeux , quand je lui faisais ce cunulingus.MĂȘme pas quelque minutes , elle gicla un liquide amĂšre dans ma bouche , ce qui m Ă©tonna grandement .Elle m expliqua qu elle Ă©tait une femme fontaine , et ça la gĂȘnait quand les clients , lui faisait cela .Je dĂ©cidait d enfiler le condom et lui insĂ©ra mon membre dans le Vagin.Apres quelques va vient je venais .Je me suis rhabillĂ© , et eu un peu honte de mon empressement .Je sentais que ma femme allait m appeler , et que je devais quitter le salon de massage rapidement .Je lui ai pris son NumÈro discretement illegal bahis siteleri , car la patronne n apprĂ©ciait guĂšre ce genre de mĂ©thode , car cela peut nuire Ă  son activitĂ© si un homme venait Ă  draguer les filles , surtout une fille comme mina.Je suis parti en lui laissant ses sous prĂšs d une table .Sans plus je suis revenu vers la capitale et l oublia .Je retourna vers ma femme , une belle mĂ©tisse avec des cheveux Ă  faire pĂąlir les stars de la tĂ©lĂ© .Le train train quotidien , n arrangea pas notre relation ., qui s’Ă©tait envenimait par de nombreuses disputes .Comme je n appelais pas mina, elle dĂ©cida de me contacter par SMS .Je rĂ©pondit Ă  ces messages , et ce faisant je me suis habituĂ© Ă  l Ă©crire .Apres quelque mois , elle me dit qu elle s’est sĂ©parĂ©e de son copain car il a su rĂ©ellement son travail .Elle a du arrĂȘter avec lui et qu elle Ă©tait Ă  prĂ©sent seul .Je ne comprend pas le fait de travailler dans le sexe et d avoir un copain . Pour l embĂȘter je dĂ©cida de lui proposer , de remplacer son bonhomme .Elle accepta immĂ©diatement , et la une complicitĂ© Ă©trange s installa entre nous .La distance se faisant , malgrĂ© son insistance , je n arrivais pas Ă  aller la voir . Elle dĂ©cida par contre de se transfĂ©rer Ă  la capitale mais toujours en Ă©tant masseuse .Je n ai eu l opportunitĂ© de la voir que trois fois , Ă  la va vite , comme tous ces clients qui viennent juste , jeter leur trop plein .Les mois passerent, ma vie avec ma femme s arrangeait. Je l oubliais petit Ă  petit .Un jour un problĂšme me contraint Ă  quitter la maison , car je m Ă©tais fait recherchĂ© par des gens peu scrupuleux .Je fus cachĂ© dans un petit motel , pour fuir mes problĂšmes , et la solitude se faisant j ai dĂ©cidĂ© d appeler les masseuses de tana pour me tenir compagnie.AprĂšs plusieurs mois je dĂ©cide d appeler mina. Ma femme restant Ă  la maison , je dĂ©cida de renouer avec cette fille au mƓurs lĂ©gĂšres.AprĂšs plusieurs appels elle dĂ©cida de me rĂ©pondre . Elle me supplia de chercher un endroit un peu loin de la ville . Je ne comprenais pas pourquoi .Je dĂ©cida de lui envoyer mon chauffeur en pleine nuit , pour la recuperer .Elle ariva aprĂšs plusieurs heures , toqua Ă  la porte et j ouvris.Plus belle que jamais , je fus surpris Ă  quel point elle Ă©tait belle . Elle me fit une bise , sur la joue. Je la scrutait des pieds Ă  la tĂȘte . Elle s Ă©tait habillĂ© , d un pantalon moulant avec un t-shirt blanc , recouvert d un veste en cuir couleur marron .Ses lĂšvres avaient un gloss de couleur rose bonbon , avec une paumette rosĂ©e .La demoiselle se dirigea immĂ©diatement dans la salle de bain .Elle laissa la porte entrouverte , ce qui me permis a voir son corps denudĂ©. Elle prit une douche rapidement , s essuya avec une serviette , je vis ces deux seins. je sentis en moi , un regret de lavoir laissĂ© tombĂ©.7 mois sans avoir de contact , pendant que j essayais de me rabibocher avec ma femme.Ce probleme nous eloigna un peu plus avec ma compagne , car elle devait pas me suivre pour ne pas etre incrimminĂ© dans mes galeres.C etait un mois de mai, avec des nuits froides . La presence de mina soulagea ma solitude , malgrĂ© mes angoisses pour resoudre l affaire qui m a fait fuir , femme , parents , famille et travail .La chambre etait sombre , recouvert d une peinture blanche , avec un fauteuil marron , d une petite television , accrochĂ© a un mur , en face du lit .Le lit etait etroit , avec des couvertures vieillot , des oreillers durs , qui peuvent donner des maux de tete .J Ă©tais canlı bahis siteleri dĂ©jĂ  installĂ© dans le lit , avec un t-shirt et un caleçon , elle se mit Ă  ma gauche , avec son t-shirt et un string .Nous commencames a parler , je lui expliquais mes dĂ©boires. Elle me prit dans ses bras, on s’est embrassĂ© un peu , et nous nous endormimes l un contre l autre.Vers 2 heures du matin , elle dormit , en me donnant le dos , je sentis ses fesses coller Ă  mon sexe .Il ne tarda pas Ă  bander , je decidas de lui titiller son anus . Je mis un peu de salive sur mon doigt , commença Ă  lubrifier son petit trou .Par le passĂ© je lui ai demandĂ© une sodomie , qu elle me refusa catĂ©goriquement mĂȘme moyennant de l argent .Je tentais le coup , commença Ă  insĂ©rer mon sexe dedans , au contraire elle m aida pour le faire entrer .Je rentrais dans cette fente Ă©troite , qui je pense Ă©tait une route peu pratiquĂ©e . Elle Ă©tait vierge du cul , d aprĂšs elle .Elle ne comprenait pas cet amour de la sodomie .Elle accepta mon va et vient , je sentais sa chatte se mouillait , elle ondulait ses fesses .J ai prĂ©fĂ©rĂ© me retirer d elle et prendre un prĂ©servatif , pour la pĂ©nĂ©trer dans le vagin .En me voyant , elle n accepta pas le prĂ©servatif , elle me demanda de leur faire sans.Cette idĂ©e me plut et me fit peur. Une fille de joie , susceptible d ĂȘtre malade , qui me demande une pĂ©nĂ©tration sans prĂ©servatif .Elle me raconta , qu elle avait eu plusieurs clients , notamment , des Ă©trangers .Je l ai commencer Ă  mettre sur le dos , dĂ©cida de lui faire rĂ©ellement l amour . Je l aimais , cette beautĂ© , cette fille , bizarrement mĂ©tissĂ©e .Je l’embrassais , pris ces deux seins dans mes mains , en les suçant avidement .Elle commençait Ă  geindre , sa croupe se mouillait , elle me demanda de la prendre . Je commençais Ă  le faire doucement , elle me murmura qu elle prĂ©fĂšre la mĂ©thode brutale Ă  la mĂ©thode douce .Je l ai pris comme elle voulait , comme une brute en manque . Elle avait l air d avoir mal , Mais elle me demanda de ne pas m arrĂȘter .Elle haletait , pendant que ces seins , se balançaient de haut en bas . Je lui demandais de bien les serrer, ce qui augmenta mon excitation .Je giclais premiĂšre fois en elle sans prĂ©servatif avec la peur d une maladie ou d un risque de grossesse .Je n ai compris que plus tard elle Ă©tait enceinte de 4 mois dĂ©jĂ  . Mais son ventre ne le montrait pas .L enfant d un pĂšre inconnu , s’est mis sur mon chemin et notre destin .Tous les 30 minutes , je la rĂ©veillais pour lui faire l amour , l embrassait , la caresser .Elle me raconta plus tard qu elle Ă©tait Ă©puisĂ© ce jour lĂ  .Le lendemain je l ai laissĂ© dans cet hotel , et je partis rejoindre ma femme . Je lui laissait 30 euro , comme ces femmes qui vendent leurs corps , pour arrondir leur fin du mois .Cette femme qui en avait marre , qui voulait avoir une nouvelle vie , partit , avec mon consentement .Je fus seul, et je me dĂ©cida Ă  voir mina . De temps en temps je changeait d hĂŽtel pour ne pas faire repĂ©rer par mes crĂ©anciers .Je ne pouvais pas ĂȘtre avec mina tous les jours car elle travaillait un jour sur deux .Elle travaillait dans un endroit , oĂč elle rencontrait plusieurs personnes , la plupart des Ă©trangers , qui dĂ©pensent leurs argents , pour faire plaisir Ă  ses filles pauvres , sans travail descent .Elle a vite arrĂȘter son travail , pour vivre sa grossesse , sans un travail comme celui la .Elle me raconta qu en fin de semaine , les filles faisaient du striptease , pour aguicher les clients privĂ©es , pour des soirĂ©es coquines .J aurais aimĂ© participer Ă  ces soirĂ©es pour la voir mais malheureusement, elle a arrĂȘtĂ© son travail juste apres notre rencontre .On commença Ă  se voir tous les deux jours , dans une maison m appartenant loin de la ville.

Ben Esra telefonda seni boțaltmamę ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *