Comment elle est devenue soumise (partie 1)

Ben Esra telefonda seni boţaltmamý ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Comment elle est devenue soumise (partie 1)J’ai rencontrĂ© ma soumise sur un site de rencontre des plus classique et très connu. Bien qu’Ă  l’Ă©poque j’avais 21 ans, je fus attirĂ© par une femme de 41ans qui semblait ne pas avoir froid aux yeux. Après quelques messages Ă©changĂ©s, on parla très vite de sexe. Il fut conclu rapidement de venir passer le weekend chez elle. (je vous dĂ©voilerez si vous le dĂ©sirez, notre première rencontre qui annonça dĂ©jĂ  la salope qui dormait en elle).Peut après notre première rencontre, je fut surpris Ă  quel point elle Ă©tait tombĂ© folle amoureuse de moi. Sa beautĂ©, son cotĂ© libĂ©rĂ©e au lit et son cotĂ© soumise (c’Ă©tait au point qu’elle demandait ma permission pour elle manger quelque chose alors qu’on Ă©tait chez elle!) me fit craquer.Bref, Ă  l’Ă©poque je me suis mis en mĂ©nage avec elle, mais sans vraiment exploiter tout cela. Je tombais amoureux de cette femme qui avait 20ans de plus que moi. Pendant 3 ans nous avons vĂ©cu une relation faites de sexe et d’amour. Pendant ses 6 annĂ©es de vie commune, alors que je voyais se cotĂ© vraiment salope et soumise (que vous dĂ©couvrirez plus tard si vous le dĂ©sirez), je n’ai jamais abusĂ© de son caractère, vivant avec elle comme un vrai couple avec une vie sexuelle quelque peu soutenue.C’est le dĂ©cès de sa mère qui changea ma bien aimĂ©e, passant d’une femme pleine de vie Ă  une femme passant ses journĂ©es au lit sans rĂ©ussir Ă  lui remonter le moral.Une routine s’installa rapidement, gĂĽvenilir canlı bahis siteleri puis sans s’en apercevoir, on vivait notre vie chacun de son cotĂ©, cependant, ses sentiments pour moi Ă©tait de plus en plus intense, et Ă  l’Ă©poque, je ne m’en doutais pas.Nous voila 6 ans après notre premier rendez vous. Je ne voyais plus ma bien aimĂ©e avec le mĂŞme amour, elle si pleine de vie et d’amour Ă©tait devenue une loque passant ses journĂ©es et ses nuits Ă  regarder la tĂ©lĂ©, ne se levant que pour manger et travailler. Je ne pouvais plus rester dans cette situation. Afin d’ĂŞtre sincère avec elle, je lui dit clairement que je comptais la quitter car elle Ă©tait devenue pathĂ©tique et dĂ©primante (bien sur, je mis les formes et cela dura tout de mĂŞme plusieurs jours pour prĂ©parer mon dĂ©part, croyant jusqu’Ă  la vieille que je lui fessait une mauvaise blague). Je fis tout pour que mon dĂ©part lui soit le moins douloureux possible, prĂ©venant ses proches afin qu’elle ne se retrouve pas seule. Très vite je m’aperçus que malgrĂ© sa lĂ©thargie et sa passivitĂ© de ses dernières annĂ©es, ses sentiments Ă©taient devenu bien plus fort envers moi, comprenant que j’Ă©tais toute sa vie selon elle.C’est ainsi qu’elle Ă©tait lĂ , Ă  moitiĂ© nue devant moi Ă  cĂ´tĂ© de mes cartons, pleurant toute ses larmes de son corps, me suppliant de rester, qu’elle ne pouvait imaginer sa vie sans moi. En temps normal, la sincĂ©ritĂ© de ses larmes coulant Ă  gĂĽvenilir illegal bahis siteleri flots sans retenue m’aurait attendrit, mais cette fois ci, je la trouvais terriblement belle et excitante. Ses seins Ă  moitiĂ© sorties, son regard de chien battu suppliant de rester, je ne pus rĂ©sister Ă  l’envie de lui ouvrir les bras. Très vite elle arriva dans mes bras, me serrant de toute ses forces, pleurant de plus belle, c’est alors que j’entrepris de la mettre entièrement nue.- Non stp, ne me fais pas ça. Tu veux m’abandonner et me faire l’amour juste avant ton dĂ©part? je ne le supporterais pas. Je t’en supplie mon chĂ©ri, reste, pitiĂ©s, je t’aime tellement. Si tu me fais l’amour, reste avec moi. Sinon, si tu m’aimes ou si un jour tu m’as aimĂ©, ne me fais pas l’amour, pitĂ© chĂ©ri…Alors qu’elle me disait ses mots entre deux sanglots, elle c’Ă©tait toute mĂŞme laissĂ© dĂ©vĂŞtir.Nue, pleurant toujours Ă  chaude larmes, son corps tremblant du Ă  ses pleurs incessant et Ă  sa douleur incommensurable de voir l’homme de sa vie partir pour toujours. Terriblement excitĂ©s de la voir ainsi, dans cette situation, avec son air suppliant, je pris sauvagement ses cheveux Ă  pleines main pour la mettre de force Ă  genoux afin de lui enfoncer ma bite sans lui laisser le temps de rĂ©flĂ©chir. La douleur de son cuir chevelu l’obligeant Ă  ne pas rĂ©sister.- Putain mais la ferme salope, tiens suce. De toute manière tu n’as toujours Ă©tĂ© bonne qu’a gĂĽvenilir bahis Ĺźirketleri te faire baisĂ©e.Après quelques va et viens brutaux dans sa gorge, je l’a mis Ă  quatre pattes sur le carrelage. Elle arrivait Ă  m’étonner, car après avoir passer une bonne demi heure Ă  pleurer comme elle n’avait jamais pleurer, elle continuait de chialer de plus en plus, trouvant sa respiration difficilement.Une fois en position, une grosse claque bien sourde sonna sur sa fesse, lui arrachant un cri de douleur larmoyant aussi bien physique que sentimental. Je me plaçais derrière elle et m’enfonça dans sa chatte sans aucune prĂ©paration, lui tirant les cheveux en arrière aussi fort que possible et la fessant tout aussi brutalement.La situation Ă©tait elle que je ne pus me contenir, inondant sa chatte de ma semence Ă©paisse. Elle s’affala par terre, toujours en train de pleurer, bien que cette fois, elle n’avait plus la force de me supplier de rester, mais ses yeux criaient sa douleur et son dĂ©sarroi de mon dĂ©part.C’est ainsi que je remplissais la voiture pendant qu’elle finissait de pleurer sa douleur allongĂ© par terre, tremblant de tout son corps, la chatte suintante.Une fois les cartons en place dans la voiture, elle n’avait pas bouger. Je jeta les clefs par terre devant son visage- Tiens, j’en ai plus besoin maintenant.Alors que je tournais les talons, j’entendis le bruit des clefs, et ses sur ses cris de douleur que je partis d’ici.Après mon dĂ©part, son neveu, ayant mon âge et sachant mon dĂ©part, m’annonça que sa tante avait pris une semaine de congĂ©s car elle se sentait pas bien. Je lui promis d’aller la voir prendre de ses nouvelles. Quelle fut pas ma surprise en dĂ©couvrant que son amour pour moi n’avait pas cessĂ©. Voila de quoi me rĂ©jouir…

Ben Esra telefonda seni boţaltmamý ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *