avec un collègue suite

Ben Esra telefonda seni boaltmam ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Asian

avec un collègue suiteOui comment faire pour voir la bite de mon collèque.Je l’avais entrevu à travers son jean, elle avait l’air grosse et longueJe cherchais dans ma tête toutes les solutions pour être en présence de sa queue.Plutôt hétéro il donnait l’impression qu’il aimait les nanas.Un jour, une idée m’est passée par la tête, je me suis dit,- il faut que je mette la conversation sur le cul- il aime les gonzesses apparemment il n’en a pas il se branle avec les catalogues,Il est vrai que moi aussi j’aimai regarder les catalogues mais les pages hommesau niveau des sous vêtements.J’adorais voir les bosses des mannequins sur les photos.Donc j’arrivais sur le bureau il n’y avait que mon T….. seul donc je rentreJe le vois assis à la table du réfectoire, il était en train de feuilleter un catalogue.Il matais toujours les gonzesses en sous vêtements.Je m’assoie près de lui et je lui dis.- tu regardes de belles choses ?- oui me répondit-il en me montrant les pages où les mannequins étaient en sous tif et slip.Moi j’en avais rien à foutre.- je lui dis a oui elles sont belles ces filles.Je penche mon regard sur sa braguette et je vois une bosse énorme, le vicieux bandait comme un cerf,En voyant son renflement je me suis mis à bander aussi.Pour l’exciter je lui.- désolé les filles en photos m’excitent de trop, il faut que j’aille me soulager aux toilettes.il me regarde et me dit- T’as l’air illegal bahis de bien bander dis donc, regarde moi aussi ca me fait de l’effet- tu es comme moi il faut que tu te branles après avoir vu les phots des fiiles.-oui lui répondis-je, je vais aller aux chiottes je prends un catalogue et vais m’astiquerla colonne.- t’as raison je vais le faire aussi.Et nous voilà tous les deux se dirigeant vers les wc, nous rentrons chacun dans une cabine, avecnos catalogues.Nous fermons la portes je sors ma bite en état d’érection en pensant à la grosse bosse que je venais de voir.Deux aller retour me voilà déchargeant ma semence qui va s’écraser sur la cloison en dégoulinat sur le mur, je ramasse mon foutre avec mon doigt et avale ma semence (j’adore).Ayant joui je ne fais aucun bruit et tend l’oreille pour écouter mon collèque se branler dans la cabine adjacente.Il ne se gênait pas, sachant que je faisais la même chose à côté de lui.Des râles de plaisir sortait de sa bouche j’entendais les pages tourner.Il parlait fort.il disait en s’adressant aux nanas des photos.- Tiens tu veux mon foutre salope – Je vais t’arroser la gueule.- Tiens prends ça grosse pute.Et tout d’un coup un cri puissant de plaisir, il déchargeait son sperme sur les pages.Je sortis avant lui et je me suis installé dans le réfectoire en l’attendant.Il arriva rapidement, sa bite bandait a travers son pantalon, faisait une grosse illegal bahis siteleri barre, il portait sa queue à droite.Le visage rouge mais il était repu.En rentrant, il me dit.- j’en peux plus en voyant toutes ces nanas je suis obligé de meBranler 3 à 4 fois par jour.- Dis donc tu as du répondant, ce serait mieux que tu largues ton foutre dans un cul une bouche ou un cul et une chatte.- oui. me dit-il mais il faut trouver des nanas pour çà.-Eventuellement lui dis-je- comment ça éventuellement moi j’aime que les nanas.- oui je sais moi aussi mais je vais te dire quelque chose j’ai confiance en toije ne pense pas que tu vas le répéter.- Dis moi qu’est-ce que c’est.- et bien voilà, j’aime les nanas, tu sais je suis marié, ma femme et moi baisons souventMais elle ne suce pas. et moi j’adore ça.- Sentir des lèvres autour de mon gland.- Vas- y raconte ça m’intêresse.- Et bien voilà en fin d’après midi ( il faut que je lui baratine un truc plus ou moins vrai).J’avais terminé ma formation j’arrivais à la gare et sur le quai ou je prenais mon train,il y avait des urinoirs s’était à la gare du nord a paris.Une envie pressante se faisait sentir je me suis dirigé dans les toilettes.Il y avait toute une batterie d’urinoirs devant plein de mecs, je ne faisais pas attentionm’installais devant une. je descends ma braguette sors ma bite et commence a pisser.A côté de moi il y avait un canlı bahis siteleri mec une quarantaine d’année je pensais qu’il urinait il me regardait de biais, mais non il se branlait, il avait une bite énorme et très longue, j’avais jamais vu ça lui dis-en mentant.- Et bien tu sais sans le vouloir je me mis à bander en voyant sa grosse queue.Voyant qu’il me faisait de l’effet il saisit ma bite d’une main et mit à me la branler, gêné je regardais autour de moi et apparemment les autres mec se branlaient mutuellement.Surpris et excité, je me laissais faire,tout d’un coupe sans crier gare le mec se plie et gobe d’un coup ma queue.Quelle douce sensation il me suçait divinement j’essayais de lui enfoncer le plus loin possible ma bite.Je me disais ” c’est pas possible je me fais sucer par mec, mais il n’y a pas de différence avec une nana seulement que c’est meilleur.N’en pouvant plus je larguais ma purée par saccade dans sa bouche, il avalait mon foutreau fur et mesure des jets que je lus envoyais.IL me pompa jusqu’à la dernière goutte.Ce fut trop bon.- Tu sais le soir j’ai baisé ma femme commen jamais je pensais au mec qui m’avait pompé.J’avais adoré.Me regardant surpris mon fameux collègue n’en revenait.- A bon tu t’es laissé faire.Je voyais que son sexe n’avait pas dégonflé et il bandait encore plus fort, il avait unesacrée grosse bosse.Tu sais ce que je fais aussi quand je me branle, je prend un miroir et je regarde ma bite en train de me la branler ça m’excite aussi.- Tu le fais toi ?- Non me répond-ilEt il se dirige vers les toilettes. Je pense avec les bobards enfin presque, il va se branler.La suite dans le prochain épisode.

Ben Esra telefonda seni boaltmam ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *